École en bref

Mission

La mission de l'ÉSAPI

Créer une école, s'appuyant sur une approche d'emblée interdisciplinaire, pour l'enseignement, la recherche et la formation, tant en anglais qu'en français, dans les domaines des affaires internationales, des politiques publiques, du développement international, et de l'étude des conflits et des droits humains ;

Assurer une formation particulièrement sensible aux interactions complexes entre les phénomènes mondiaux et nationaux dans la conduite des affaires publiques et internationales ;

Assurer une formation de haut niveau intégrant expérience et théorie ;

Assurer le développement de liens étroits avec la communauté locale, nationale et internationale, en particulier les secteurs public, parapublic et les organisations non-gouvernementales de la région ;

Assurer que les étudiantes et étudiants aient accès à des expériences pratiques (participation active des professionnels en résidence dans le curriculum, séminaires intégrant pratique et théorie, cours à l'étranger, programme coop, etc.) ;

Assurer une formation et un environnement institutionnel permettant l'atteinte d'un haut niveau de bilinguisme ;

Offrir des séminaires et formations répondant aux besoins de formations spécifiques des diverses fonctions publiques, des ONG et autres organisations sans but lucratif ;

Accroître la synergie entre les diverses disciplines des sciences sociales dans l'étude des questions et des enjeux dans les domaines des affaires publiques et internationales.

Vision

La vision de l'ÉSAPI

L'École supérieure d'affaires publiques et internationales forme des leaders hautement qualifiés et conscients de leur responsabilité en rapport au bien commun dans les domaines des affaires publiques et internationales; elle poursuit des recherches de pointe et des recherches en lien étroit avec les secteurs publics et les organisations sans but lucratif.

Par ses liens avec les communautés locales, nationales et internationales, par les échanges incessants avec son environnement (professionnels en résidence, stages internationaux, programmes coop, etc.), l'École supérieure d'affaires publiques et internationales offre un lieu unique aux étudiantes et étudiants, professeurs et chercheurs, pour l'étude théorique et pratique des politiques publiques dans les pays industrialisés et dans les pays en développement et des questions de gouvernance internationale.

L'École contribue au développement de politiques publiques et internationales par la participation active d'un très grands nombre de ses membres aux débats civiques.

Une école où politiques publiques et
affaires internationales se conjuguent

Créé en 2007, le programme de maitrise en affaires publiques et internationales offre un curriculum multidisciplinaire bilingue conçu pour ceux qui souhaitent approfondir des carrières ou poursuivre des études supérieures dans les domaines des politiques publiques, des affaires internationales et du développement international. Le programme vise trois objectifs.

Premièrement, dans un monde qui évolue sans cesse sous le signe de la mondialisation, la distinction entre les affaires internationales et l'élaboration de politiques nationales est de plus en plus floue. Qui plus est, les stratèges nationaux de divers secteurs, des politiques sur l'immigration à la protection de l'environnement en passant par les politiques économiques, doivent comprendre les relations internationales, en tenir compte et s'y adonner pour être efficaces. Inversement, les professionnels des relations internationales et du développement international peuvent également bénéficier grandement d'une meilleure compréhension des facteurs qui façonnent l'élaboration des politiques à l'échelon national. En reconnaissance de cette réalité, la M. A. en affaires publiques et internationales invite les étudiants à explorer le lien complexe entre les sphères nationale et internationale des affaires publiques.

Deuxièmement, pour comprendre et résoudre les questions complexes auxquelles sont confrontés les gouvernements et les sociétés à l'heure actuelle, qu'il s'agisse de sécurité internationale, de développement international ou de politiques sociales, il est de plus en plus nécessaire d'analyser ces questions selon diverses perspectives, en se servant d'une pluralité d'outils méthodologiques et analytiques que seul un enseignement vraiment multidisciplinaire peut offrir. La M. A. en affaires publiques et internationales se consacre à offrir pareil enseignement. Composé de cours qui traitent des différentes traditions disciplinaires, le curriculum est enseigné par des professeurs aux antécédents variés, y compris en histoire, en économie, en science politique, en droit, en philosophie et en sociologie.

Troisièmement, l'École supérieure d'affaires publiques et internationales (ESAPI) est résolue à offrir une éducation qui est non seulement rigoureuse sur le plan pédagogique mais également axée sur les professionnels et pertinente aux yeux des futurs praticiens. À cette fin, nous enseignons le curriculum avec une attention soigneuse des compétences et des connaissances requises par les professionnels des affaires publiques et internationales et nos cours procurent des possibilités périodiques d'interagir avec des praticiens. L'ESAPI tire pleinement avantage de la présence et de la mobilisation active de plusieurs praticiens de renom, tels que d'anciens cadres supérieurs du gouvernement et diplomates, qui enrichissent la vie intellectuelle de l'École et qui contribuent à la qualité de l'expérience des étudiants.

Haut de page