Exigences et structure du programme (automne 2014 et à partir de l'automne 2015)

À titre d'information, les étudiants entrants à l'automne 2014 doivent compléter les exigences suivantes (45 cédits/ 51 crédits coop):

  • six cours obligatoires (18 crédits)
  • six séminaires avancés au choix (12 crédits)
  • un séminaire d'intégration (3 crédits)
  • un mémoire (6 crédits)

Les exigences et la distribution des crédits pour l'option coop du programme sont quelque peu différentes, les 51 crédits requis sont distribués comme suit :

  • six cours obligatoires (18 crédits)
  • cinq séminaires avancés au choix (12 crédits)
  • deux stages de travail, avec rapport
  • un mémoire (6 crédits)

Les informations ci-dessous reflètent les exigences du programme à partir de l'automne 2015 (39 crédits).

La Maîtrise ès Arts en Affaires publiques et internationales -programme régulier-- requiert de compléter avec succès 39 crédits distribués comme suit :

  • six cours obligatoires (18 crédits)
  • quatre séminaires avancés au choix (12 crédits)
  • un séminaire d'intégration (3 crédits)
  • un mémoire (6 crédits)

Les exigences et la distribution des crédits pour l'option coop du programme sont quelque peu différentes, les 51 crédits requis sont distribués comme suit :

  • six cours obligatoires (18 crédits)
  • quatre séminaires avancés au choix (12 crédits)
  • un séminaire d'intégration (3 crédits)
  • un mémoire (6 crédits)
  • deux stages de travail, avec rapport

**Veuillez noter que les deux stages de travail et le rapport ne valent aucun crédit.

Un maximum de 6 crédits du programme peuvent avec la permission du professeur qui enseigne le cours et du responsable du programme API, être remplacés par des cours offerts par d'autres départements.

L'inscription doit se faire par le biais du secrétariat scolaire de l'ÉSAPI en soumettant une copie papier des deux autorisations et le formulaire de «Modification d'inscription» à une adjointe scolaire. L'inscription se fera selon la disponibilité des places, à l'ouverture de l'inscription des étudiants spéciaux; la date est disponible dans le calendrier académique de l'université pour chaque session.

Le programme requiert normalement deux années d'études à temps plein.

La première année du programme : acquisition des fondements

La première année est essentiellement dédiée aux cours noyaux visant l'acquisition des fondements multidisciplinaires essentiels aux études en affaires publiques et internationales. Les étudiants doivent compléter quatre cours obligatoires, impliquant des disciplines diverses, à la session d'automne. Ensuite, à la session d'hiver, les étudiants doivent compléter deux cours obligatoires et deux cours au choix. Par le biais de ces six cours obligatoires complétés durant les deux premières sessions du programme, les étudiants acquièrent les fondements (connaissances, théories et concepts, techniques de recherche et d'analyse) nécessaires à la compréhension des enjeux contemporains en affaires publiques et internationales et leur permet de  poursuivre avec les séminaires avancés sur des thèmes plus spécifiques.

La séquence des cours de la première année

Semestre d'automne Semestre d'hiver
API 5505 Concepts et enjeux en affaires internationales API 6xxx
API 5516 Gouvernance démocratique et politiques publiques API 6xxx
API 5525 Politique macroéconomique API 5526 Microéconomie pour politiques publiques
API 5535 Éthique et philosophie morale en affaires publiques et internationales API 5536 Méthodes de recherche en politiques publiques

La deuxième année du programme :

La deuxième année du programme est consacrée à l'acquisition de connaissances plus avancées dans des domaines de concentration particuliers. Elle requiert que les étudiants complètent trois groupes d'exigences : la réussite de deux séminaires spécialisés au choix, d'un séminaire d'intégration de leur choix ainsi que la rédaction d'un mémoire.

Les séminaires spécialisés

Les séminaires spécialisés se regroupent en trois domaines de concentration: les politiques publiques, les affaires internationales et l'étude du développement. 

Afin d'assurer une certaine flexibilité pour les étudiants, un maximum de 6 crédits (deux cours) peuvent être pris dans un autre programme avec la permission du responsable de programme de l'ÉSAPI. De préférence, à l'École de sciences politiques et/ou l'École de développement international et modialisation.

Séminaire d'intégration (API 6799)

Ces séminaires offrent aux étudiants une opportunité d'appliquer, de façon intégrée, les connaissances, les outils conceptuels et théoriques, ainsi que les techniques de recherche acquis au cours du programme, tout en étant exposé à une perspective plus concrète et appliquée du développement des politiques publiques et de la conduite des affaires internationales. L'ÉSAPI offrira un grand nombre de séminaires d'intégration par année, couvrant les trois domaines de spécialisation.

Chaque séminaire examine un cas ou un problème spécifique dans le domaine des politiques publiques, du développement international, ou des affaires internationales. Les séminaires pourraient traiter de sujets tels : la reconstruction après conflit et le rôle de l'ONU ; le changement climatique ; le rôle des organismes mondiaux de santé dans le développement. Les étudiants doivent travailler en équipe afin de préparer un document détaillé offrant à la fois une analyse rigoureuse du problème du séminaire et proposant des recommandations quant aux alternatives disponibles aux décideurs pour mieux résoudre celui-ci. À la fin de chaque séminaire, les étudiants doivent présenter leurs résultats devant leurs collègues étudiants, des professeurs de l'École, et des praticiens d'expérience associés au programme.
De plus, chaque séminaire sera dirigé par un professeur régulier, conjointement avec un praticien d'expérience associé au programme, de façon à offrir aux étudiants une meilleure appréciation des contraintes pratiques réelles auxquelles doivent faire face les décideurs du secteur public, les diplomates ainsi que les praticiens du développement international. Afin d'assurer une meilleure compréhension des problématiques considérées, les séminaires d'intégration pourraient également exiger la participation d'invités spéciaux ou la réalisation de déplacements en lien avec le cas exploré par le séminaire.

Mémoire (API 6999)

L'étudiant, sous la direction d'un professeur, rédigera un mémoire sur un thème de son choix en affaires publiques et internationales. Le mémoire comptera environ douze milles mots (environ 50 pages) et il sera évalué par le professeur qui l'a dirigé et par un autre professeur nommé par le responsable des études supérieures. Le mémoire sera noté alpha et la note (la moyenne des deux évaluations) paraîtra sur le relevé de notes.

Les étudiants pourront s'inscrire au mémoire à compter de la première été d'études et ils devront y maintenir leur inscription à chaque session par la suite. Un maximum de 12 sessions est alloué pour compléter, de façon satisfaisante, toutes les exigences du programme.

Haut de page