Démocratie, pensée politique et sociale

stacks of books on the side, with glasses placed on an open book in the centre

Alors que la pensée politique contemporaine a plutôt tendance, dans son traitement des questions de la démocratie, de la citoyenneté ou du pluralisme, à adopter une approche relevant de la théorie juridico-politique, cet axe de recherches privilégie l’étude des aspects les plus substantiels de la modernité politique (définition de la citoyenneté, construction de la mémoire nationale, question de la fondation, « éthos » de l’individu démocratique, nature des appartenances collectives, rapport culture/politique, institution symbolique du social, etc.), à partir d’une pluridisciplinarité réelle incorporant les apports de la pensée politique et socioanthropologique classique et contemporaine. 

Pour de plus amples informations sur cet axe et ses activités, nous vous invitons à visiter notre site Web

Publications choisies
  • Stéphane Vibert (dir.), G. Labelle et É.-Martin Meunier, Les racines de la liberté – Réflexions à partir de l’anarchisme tory, Montréal, Nota Bene, 2014
  • Stéphane Vibert, « Marcel Gauchet et l’éclipse du politique », in G. Labelle et D. Tanguay, Vers une démocratie désenchantée ? Marcel Gauchet et la crise contemporaine de la démocratie libérale, Montréal, Fidès, 2013, pp.71-124
  • Stéphane Vibert (dir.), J. Roberge et Y. Sénéchal, La fin de la société – Débats contemporains autour d’un concept classique, Montréal, Athéna, 2012
  • Stéphane Vibert, « Une démocratie sans société? Critique de Beck et de l’idéologie cosmopolitique en sociologie », Sociologie et Sociétés, XLIV (1), 2012, pp.121-142
  • Stéphane Vibert (dir.), Y. Couture et M. Chevrier, Voyage dans l’Autre de la modernité – Essais d’anthropologie philosophique, Montréal, Fidès, 2011
  • Stéphane Vibert, « Les minorités culturelles», in M. Chevrier et I. Gusse (dir.), La France depuis de Gaulle - La Ve République en perspective, Montréal, P.U.M., 2010, pp. 187-212
  • Stéphane Vibert, « Sociétés pluralistes ou pluralisme des sociétés ? De deux types irréductibles et potentiellement contradictoires de ‘pluralisme culturel’ », in S. Vibert (dir.), Pluralisme et démocratie – Entre culture, droit et politique, Montréal, Québec Amérique, pp.211-269
  • Stéphane Vibert, « La communauté est-elle l’espace du don ? De la relation, de la forme et de l’institution sociales », Revue du M.A.U.S.S., n°24, 2004, pp.353-374 (1e partie), n°25, 2005, pp.339-365 (2e partie)
  • Stéphane Vibert, Louis Dumont - Holisme et modernité, Paris, Michalon, coll. « Le Bien commun », 2004
  • Stéphane Vibert, « La Russie, le temps et l’espace – Transformations du socio-cosmisme et construction d’une modernité hybride », L’Homme, n°166, 2003, pp.145-170
Membres

Directeur

Stéphane Vibert, Professeur agrégé, École d'études sociologiques et anthropologiques, Université d'Ottawa

Chercheuses et chercheurs associés

  • Charles Gaucher, Professeur, École de travail social, Université de Moncton
  • Joël Madore, Assistant professor, Department of philosophy, Memorial University
  • Marc Chevrier, Marc Chevrier, Professeur, Département de science politique, UQAM.
  • Yves Couture, Professeur, Département de science politique, UQAM
  • Camille Froidevaux-Metterie, Professeure, Science politique, Université de Reims Champagne-Ardenne
Haut de page