Migration, pluralisme et citoyenneté

World map created with passport stamps

Cet axe de recherche aborde la construction des frontières entre les personnes censées appartenir à la société nationale et celles qui ne le sont pas. Elle tient compte de la multiplication des catégorisations liées à la classe sociale, au sexe/genre, aux critères de « race »/ethnicité/religion, et au statut de citoyenneté et d’immigration. En privilégiant une approche comparative, cet axe s'intéresse :

  • aux migrants et aux non-citoyens (par exemple les « clandestins », réfugiés, travailleurs temporaires);
  • aux discours et aux politiques du multiculturalisme et de l’interculturalisme;
  • à la citoyenneté sous l’impact des conjonctures politiques (telles que les questions liées à la sécurité, à la « cohésion sociale » et à l’efficacité économique).

Pour de plus amples informations sur cet axe et ses activités, nous vous invitons à visiter notre site Web

 

 

Publications choisies
  • Winter, E., M-M. Sauvageau, M. Asthana, “Emerging Trends: Media, minorities, and changing perceptions of national identity and citizenship”, Canadian Diversity/Diversité canadienne, 2014 sous presse.
  • Winter, E., “The curious side-effects of “Reform by stealth”: how Québécois interculturalism influences Canadian multiculturalism”, Grabher, G., U. Moser (eds.)Regionalism(s). Lessons from Europe and the Americas (Schriftenreihe des Instituts für Föderalismus, vol. 119), Wien: New Academic Press, 2014 sous presse.
  • Winter, E. & M.-M. Sauvageau “Vers une compréhension nationaliste de la naturalisation au Canada? Analyse des changements récents en matière d’octroi de la citoyenneté dans le contexte canadien”, Canadian Journal of Law and Society/La Revue canadienne Droit et Société, 2014, disponible en ligne.
  • Winter, E., “What can Weberian Sociology tell us About Multiculturalism and Religion?”, in S. Sikka and L. Beaman (eds.) Multiculturalism and Religious Identity: Canada and India, Montreal: McGill-Queen's University Press, 2014, p. 189-208.
  • Winter, E. “Traditions of Nationhood or Political Conjuncture? Debating Citizenship in Canada and Germany”, Comparative Migration Studies, 2(1), 2014, 295-321.
  • Winter, E. & M.-M. Sauvageau "La citoyenneté canadienne dans la presse écrite anglo-canadienne et franco-québécoise : convergence ou divergence?", Canadian Journal of Political Science/Revue canadienne de science politique, 45 (3), 2012, 553–578.
  • Madularea A., "Le code de la nationalité belge: A Citizenship Law in the Making", Review of European and Russian Affairs, 2012, 7(1), 1-19 http://www6.carleton.ca/rera/ccms/wp-content/ccms-files/ Vol-7_n1_Madularea.pdf
  • Winter, E. & D. Simkhovych, “Intercultural Dimensions in the Canadian Context”,Canadian Diversity/Diversité canadienne 9 (2), Spring 2012, 9-12.
  • Winter, E., “L'identité multiculturelle au Canada depuis les années 1990: de la consolidation à la mise en question?", Canadian Ethnic Studies/Études ethniques au Canada, 43-44 (3-1), 2011, 35-57.
  • Winter, E. (2011), Us, Them and Others: Pluralism and National Identity in Diverse Societies, Toronto: University of Toronto Press, 288 p.
  • Winter, E., “Ni communauté, ni société: penser la société pluraliste au-delà des binaires“, Swiss Journal of Sociology, 36 (3), 2010, 451-469.
  • Winter, E., “Trajectories of Multiculturalism in Germany, the Netherlands, and Canada: In Search of Common Patterns”, Government and Opposition, 45 (2), 2010, p. 166-186.
  • Winter, E.Max Weber et les relations ethniques. Du refus du biologisme racial à l’État multinational (préface: Philippe Fritsch), Québec: Les Presses de l’Université Laval, 2004, 214 p.
Membres

Directrice

Elke Winter, Professeure agrégée, École d’études sociologiques et anthropologiques, Université d’Ottawa

 

 

 

Haut de page