Archives

La mémoire française à Ottawa, 2011-2014, (CRSH, 187 000 $) cochercheure dans le cadre d’un projet de recherche partenariale sous la direction d’Anne Gilbert du CRCCF.

Le projet s’inscrit dans le cadre des activités du chantier de recherche sur la francophonie à Ottawa. L’objectif est de dégager ce qui en fait des lieux de mémoire, c’est-à-dire d’en définir les contours, d’en comprendre les processus de formation et d’isoler le sens qu’ils prennent aujourd’hui pour le devenir de la communauté au gré d’événements de sensibilisation visant le grand public.

Le Chantier Ottawa

Le projet « Construction d’une mémoire française à Ottawa » réunit 17 spécialistes de la francophonie de l’Université d’Ottawa. À l’initiative du CRCCF, le projet est financé par le CRSH. Le Collège des chaires de recherche sur la francophonie canadienne et le Centre interdisciplinaire de recherche sur la citoyenneté et les minorités (CIRCEM) participent également au projet.

États généraux

La Chaire de recherche sur la francophonie et les politiques publiques est un partenaire des États généraux de la francophonie d'Ottawa.

Pout toute information relative au projet, vous pouvez visiter le site Internet des États généraux, http://www.jereveottawa.ca/, ou contacter l'ACFO Ottawa, 613-744-8982, dg@acfoottawa.ca

Bilinguisme judiciaire

Dans la foulée des débats autour du projet de loi C-232 concernant le bilinguisme des juges à la Cour suprême du Canada, la Chaire a produit une revue de presse sur le sujet du bilinguisme judiciaire. Elle a aussi créé un diaporama regroupant des caricatures portant sur ce sujet dans le cadre de la table-ronde organisée le 29 septembre 2010, intitulée « Le bilinguisme des juges à la Cour suprême du Canada: Actualité et enjeux du projet de loi C-232 ».

Liens connexes

Haut de page