Projet de thèse

Projet de thèse et soutenance du projet

Projet de thèse

Le projet de thèse est l’occasion pour l’étudiant d’énoncer et de justifier clairement sa recherche doctorale. Le projet de thèse doit être soutenu au septième trimestre d’inscription de l’étudiant, après avoir soutenu avec succès son examen de synthèse et, à moins de circonstances hors de l’ordinaire, avant d’avoir soumis sa demande au comité d’éthique de l’Université. Prenez note que l’étudiant doit être inscrit à CRM 9997 au moment de la soutenance du projet de thèse.

Format

Un document de 40 à 50 pages à double interligne (sans compter la bibliographie) dans lequel la recension d’écrits, le cadre théorique et la méthode sont de longueurs comparables.

Composantes

Le projet de thèse doit inclure une introduction, une recension d’écrits, un cadre théorique, une section sur la méthode, une conclusion et une bibliographie.

  1. Introduction: Présente le contexte de la recherche, précise les objectifs et les raisons justifiant la thèse, énonce les questions de recherche et donne un aperçu de la démarche générale.
  2. Recension d’écrits : Catégorise et synthétise les principales approches et les thèmes émergents concernant le sujet de recherche.
  3. Cadre théorique: Décrit et justifie le cadre théorique et le modèle conceptuel qui guident le projet et orientent les choix méthodologiques et analytiques.
  4. Méthodologie:
    • Présente et discute les positions épistémologiques et méthodologiques à la base du projet.
    • Présente la stratégie de collecte/production des matériaux.
    • Opérationnalise les concepts clés.
    • Identifie et discute les considérations éthiques concernant le projet.
    • Décrit et justifie la façon dont les matériaux seront analysés.
  5. Conclusion: Discute la façon dont les résultats prévus s’inscriront dans les connaissances empiriques et théoriques existantes et ce que sera la contribution du projet.
  6. Bibliographie : liste de tous les textes utilisés.

Date Butoir

L’étudiant doit s’inscrire pour la soutenance du projet de thèse au plus tard la première semaine complète de novembre dans la troisième année d’études (7ème session). La soutenance doit se tenir au plus tard le 30 novembre de la troisième année d’études de l’étudiant. Dans des cas très exceptionnels, une nouvelle date butoir peut être établie par l’étudiant, son superviseur et le comité d’accompagnement de thèse en collaboration avec le comité de doctorat du Département de criminologie. Les étudiants demandant cette exception doivent, en collaboration avec leur superviseur, compléter le formulaire Soutenance du projet de thèse – Demande de report (pdf) ainsi qu’une lettre du superviseur de thèse au plus tard la dernière semaine de septembre de la 7e session d’études de l’étudiant.

Les étudiants dont le travail écrit n'est pas accepté pour la soutenance par le comité d'accompagnement ou qui ne rendent pas leur travail écrit pour première semaine complète de  septembre de la troisième année d'études (7e session) ne pourront soutenir oralement leur projet et seront considérés comme ayant été refusés pour la soutenance une première fois. Les étudiants ont alors une chance additionnelle de défendre leur projet de thèse. Pour ce faire, ils doivent déposer le travail accepté auquel la copie signée du formulaire «Approbation du projet de thèse» dans son dossier. Ceci doit être fait au plus tard le 30 janvier suivant le premier essai et la défense de leur projet doit avoir lieu avant le 25 février de leur 8e semestre d'études.

Dépot du projet de thèse

Le superviseur de thèse et tous les membres du comité d’accompagnement doivent approuver le projet et considérer qu’il est prêt à être soutenu avant que l’étudiant ne s’inscrive à la soutenance.

Procédure

Le superviseur doit trouver un président de soutenance. Celui-ci doit être membre du Département de criminologie et de la Faculté des études supérieures et postdoctorale.

L’étudiant ou son superviseur doit avertir le département de criminologie au moins trois semaines avant la soutenance, l’informer de la date et du lieu où elle se déroulera ainsi que de la composition du jury (notez qu’il s’agit d’une soutenance publique, le local doit donc pouvoir accueillir une audience). Le superviseur doit signer le formulaire Enregistrement à la soutenance du projet de thèse (pdf).

L’étudiant doit soumettre le projet de recherche final aux membres du jury, au président de soutenance et au responsable du comité de doctorat du Département de criminologie au moins trois semaines avant la soutenance.

Affichage public

La date, le titre du projet de thèse, la composition du jury et le local doivent être affichés par le secrétariat sur le babillard du département au moins une semaine avant la soutenance.

Soutenance publique

La soutenance est l’occasion pour le comité de thèse de l’étudiant de s’assurer que le projet proposé est rigoureux et réaliste, qu’il ne comporte pas de contradictions ou d’erreurs graves, qu’il est théoriquement solide, méthodologiquement bien justifié et qu’il contribuera au champ de recherche.

Participation à la soutenance

Il n’y a pas d’évaluateur externe pour la soutenance du projet de thèse. Le jury est composé du superviseur et des membres du comité d’accompagnement.

Il est essentiel que tous les membres du jury participent activement à la soutenance (un des membres peut participer par téléconférence ou un autre moyen électronique). Le superviseur doit être présent à la soutenance. Dans des circonstances exceptionnelles (ex : congé maladie prolongé), il est du ressort du membre qui s’absentera de désigné un remplaçant qui est membre du Département de criminologie et de la Faculté des études supérieures et postdoctorales. Le remplaçant posera les questions prévues par le membre absent.

Procédure

  1. Durée : entre 1:30 et 2:00hres.
  2. Au début de la soutenance, l’étudiant et l’audience sont appelés à quitter le local. Pendant leur absence, le président de soutenance confirme que le jury approuve le projet pour la soutenance, explique les règles de procédure et discute de l’ordre de prise de parole des évaluateurs.
  3. Lorsque l’étudiant et l’audience reviennent dans le local, le candidat présente brièvement son projet en mettant l’accent sur l’une de ses dimensions (10-15 minutes au maximum).
  4. L’étudiant peut apporter des documents à la soutenance.
  5. La première ronde de questions procède selon le tour de parole décidé. Cette ronde donne lieu à une série d’échanges individuels, chacun d’entre eux ayant lieu entre un membre du jury et l’étudiant. Chacun des membres du jury procède à tour de rôle.
  6. Une seconde ronde de questions peut avoir lieu. Cette dernière inclus les questions du public. Cette seconde ronde peut se faire sur le mode de l’échange et de la discussion entre l’ensemble du jury et l’étudiant.
  7. L’étudiant et l’audience quitte la salle et le jury délibère.
  8. Suivant le retour de l’étudiant et de l’audience dans le local, la décision du jury est communiquée à l’étudiant.

Décision du jury

  1. Le projet peut être:
    • Accepté.
    • Accepté avec corrections mineures. La qualité du projet est adéquate mais comporte quelques fautes de grammaire ou d’orthographe, des problèmes de formatage, des redondances ou omissions mineures tels des paragraphes de transition ou des notes de bas de page. Il incombe au superviseur de s’assurer que les corrections sont faites.
    • Refusé. Des corrections majeures sont exigées. Ce verdict s’applique aux situations suivantes : le cadre théorique ou méthodologique est insuffisant ou comporte des erreurs mais des corrections parviendront à rendre le projet acceptable; le travail ne correspond pas aux critères jugés appropriés; le candidat n’a pas su démontrer que son travail correspond à la qualité académique exigée à ce niveau. Ce verdict équivaut à un échec. Le projet de thèse doit être revu et le processus d’évaluation, incluant la soutenance, doive reprendre depuis le début avec les mêmes évaluateurs (à l’exception du remplacement d’un évaluateur au besoin). Prenez note que selon les règlements de la Faculté des études supérieures et postdoctorales, l’étudiant dont le projet est refusé ne peut reprendre le processus qu’une seule fois.
    • Échec. L’étudiant dont le projet a été refusé une première fois (verdict iii, refus et corrections majeures) et dont le projet est refusé à nouveau devra se retirer du programme.
  2. Les membres du jury doivent justifier leur décision par écrit sur le formulaire préparé par le département. Ils doivent souligner les forces et les faiblesses qui devront être corrigées ou les éléments qui devront être étayés. Ces commentaires seront ajoutés au dossier de l’étudiant. Celui-ci doit se conformer aux recommandations.

Responsabilités du président de soutenance

  1. Se procurer et apporter en soutenance tous les documents préparés par le secrétariat du Département, notamment le formulaire « Soutenance du projet de thèse. Rapport du jury ».
  2. Veiller au bon déroulement de la soutenance : s’assurer du respect des tours de parole et veiller à ce que les procédures décrites dans ce document soient respectées.
  3. Prendre des notes sur le processus et enregistrer le verdict du jury (noter les changements, ajouts, précisions demandées). Ces notes seront incluses dans le dossier de l’étudiant. Celui-ci doit se conformer aux demandes exprimées.
  4. Informer l’étudiant de la décision du jury.
  5. Déposer tous les formulaires signés et les notes au secrétariat du département après la soutenance.

Statut de l’étudiant

Une soutenance réussie du projet de thèse confère le statut « ABD » à l’étudiant (all but dissertation ou en rédaction de thèse). 

Haut de page