Stage

 

Myriam Longtin

Myriam Longtin a complété son stage au sein de la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) avec l’équipe nationale des infrastructures essentielles - Découvrez son témoignage

Le programme de stage en criminologie

Le stage est une expérience d’apprentissage unique.  C’est une occasion par excellence de vivre une expérience d’observations et d’expérimentations des pratiques criminologiques sur le terrain.  Situés au cœur de la capitale nationale, nous offrons un large éventail de possibilités de stage comprenant l’analyse des politiques, la recherche, le développement et l’évaluation de programmes ou encore l’intervention auprès des personnes criminalisées et/ou victimes d’actes criminels. Prière de consulter le répertoire de stage pour en connaître davantage sur les opportunités offertes.  

Conçu de manière à optimiser l’encadrement pédagogique et la supervision en milieu de stage, le stage permet au stagiaire de développer son savoir, savoir-faire et savoir-être dans son domaine d’étude et de mieux connaître la profession de criminologue.  En plus des objectifs généraux poursuivis par le programme, les étudiants sont invités à personnaliser leur projet à partir de leurs objectifs d’apprentissage personnels et professionnels. 

Le stage est une activité d’apprentissage réservée aux étudiants et étudiantes inscrites aux programmes suivants :

  • baccalauréat en sciences sociales avec spécialisation approfondie option stage;
  • baccalauréat spécialisé bidisciplinaire en criminologie et études des femmes option stage; et,
  • la maîtrise — option thèse et stage en criminologie.
Le stage du baccalauréat spécialisé en criminologie

Les étudiants admis dans les programmes du Bacc. spécialisé approfondi en criminologie et du Bacc. bidisciplinaire en criminologie et études des femmes ont accès à deux options : option avec stage et option sans stage. Les étudiants qui veulent intégrer l’option avec stage devront déposer une demande au cours de la 1e session (automne) de la 3e année d'études. Le nombre de places en stage étant limité (30 places en français et 30 places en anglais), elles seront octroyées aux étudiants qui auront la moyenne pondérée cumulative (MPC) la plus élevée. Les étudiants qui n’auront pas fait de demande pour l’option avec stage, ou qui n’auront pas été retenus pour l’option avec stage, seront maintenus dans l’option du spécialisé approfondi sans stage.

Seuls les étudiants et étudiantes inscrit-es au baccalauréat en sciences sociales avec spécialisation approfondie en criminologie (option stage) ou bidisciplinaire études des femmes et criminologie (option stage)  peuvent compléter le stage (CRM 4660 ou FEM 4660)  et le séminaire de stage (CRM 4717).  Le stage de la spécialisation approfondie est normalement complété lors de la quatrième année d’étude. 

Si vous n’êtes pas déjà inscrit à la spécialisation approfondie en criminologie ou au bidisciplinaire en criminologie et études des femmes avec stage et que vous souhaitez compléter un stage, vous devez présenter une demande de changement de programme au Bureau des études de premier cycle de  la Faculté des sciences sociales.  

Seuls les candidats qui rencontrent les conditions suivantes seront considérés pour l'option stage :  

  • Avoir complété 21 crédits en criminologie;
  • Avoir complété un minimum de 72 crédits universitaires à la fin de l'automne de la 3e année d'étude;
  • Avoir une MPC minimale de 6.0.

Une fois inscrit au programme de stage, les étudiants et étudiantes doivent répondre aux conditions suivantes afin de pouvoir effectuer leur stage :

  • Avoir participé à la séance d’information sur les stages;
  • Avoir maintenu une MPC de 6.0 au moment de l'entrevue d'orientation;
  • Avoir participé à une entrevue d’orientation avec une coordonnatrice de stage et avoir soumis les documents nécessaires;
  • Avoir rempli le formulaire d’inscription pour le stage et le séminaire de stage;
  • Avoir entrepris les démarches de jumelage à un moment opportun;
  • Avoir participé à la formation préstage.

Les étudiants qui ne recontrent pas l'une ou plusieurs des conditions énumérées plus haut seront désinscrits du stage (CRM4660/FEM4660) et du séminaire de stage (CRM4717). 

Les stagiaires peuvent s’inscrire à :

  • un stage bloc à l’automne (32 heures par semaine de septembre à décembre)

ou à

  • un stage bloc à l’hiver (32 heures par semaine de janvier à avril).

Des séances d’information sur le programme de stage sont offertes à la mi-février de chaque année.  Les dates et le lieu des séances sont affichés sur le site web du Département de criminologie en janvier.  L’objectif de ces séances est de préparer les étudiants qui prévoient un stage lors de l’année universitaire qui suit. 

 

Pour de plus amples renseignements sur les politiques et procédures gouvernant le stage, prière de consulter le Guide de stage du premier cycle.

Pour de plus amples renseignements sur les organismes qui participent au programme de stage, prière de consulter le  répertoire de stage . 

Vous êtes à la recherche des documents nécessaires à la gestion d’un stage? Voici les documents en format PDF et Word :

Enfin, n’hésitez pas à communiquer avec les coordonnatrices de stage pour tout renseignement additionnel.

Joanne Cardinal
613-562-5800 poste 1808
joanne.cardinal@uOttawa.ca

Geneviève Nault
613-562-5800 poste 1816
Le stage de la maîtrise en criminologie

Les étudiants et étudiantes inscrits à la maîtrise option thèse et stage en criminologie complètent un stage non-rémunéré de 360 heures dans un organisme approuvé par le département de criminologie.  Le stage de la maîtrise est complété à l’automne de la deuxième année d’étude.  Il débute en septembre et se termine en décembre à raison de 32 heures par semaine.

Si vous souhaitez compléter un stage dans le cadre du programme de maîtrise, vous devez premièrement être admis à la maîtrise. Par la suite, vous devez faire une demande pour l’option thèse et stage. 

Renseignements sur le processus d’admission à la maîtrise

Pour de plus amples renseignements sur le programme de stage à la maîtrise, prière de consulter le Guide de stage du deuxième cycle.

Pour de plus amples renseignements sur les organismes qui participent au programme de stage, prière de consulter le Répertoire de stage.

Vous êtes à la recherche des documents nécessaires à la gestion d’un stage? Voici les documents en format PDF et Word :

Enfin, n’hésitez pas à communiquer avec les coordonnatrices de stage pour tout renseignement additionnel.

Joanne Cardinal
613-562-5800 poste 1808
joanne.cardinal@uOttawa.ca

Geneviève Nault
613-562-5800 poste 1816
À l’intention des superviseurs et superviseures de stage

Il nous fait plaisir de soutenir vos démarches d’orientation, de formation, de mentorat et d’évaluation des stagiaires.  N’hésitez pas à communiquer avec nous si vous désirez participer à l’une de nos séances de formation pour superviseurs de stage. Consultez notre présentation Formation pour superviseurs, septembre 2015 pour un aperçu de la séance.

Si vous êtes à la recherche de renseignements sur la gestion du stage y compris les dates butoirs pour la remise des documents, prière de consulter Renseignements pour les superviseurs de stage, septembre 2015.

Vous êtes à la recherche des documents nécessaires à la gestion d’un stage? Voici les documents en format PDF et Word :

Pour de plus amples renseignements sur les politiques et procédures qui gouvernent le programme de stage, prière de consulter les guides suivants :

Enfin, n’hésitez pas à communiquer avec les coordonnatrices de stage pour tout renseignement additionnel.

Joanne Cardinal
613-562-5800 poste 1808
joanne.cardinal@uOttawa.ca

Geneviève Nault
613-562-5800 poste 1816
À l’intention des organismes souhaitant accueillir des stagiaires

Quatre-vingts étudiants de premier et deuxième cycle s’inscrivent au programme de stage chaque année.  Le stage est une activité de formation obligatoire non rémunérée du baccalauréat spécialisé approfondi en criminologie, du programme bidisciplinaire criminologie et études des femmes ainsi que de la maîtrise – option thèse et stage. Les étudiants du premier cycle complètent leur stage lors de la quatrième année d’études tandis que les étudiants de la maîtrise complètent le stage à l’automne de la deuxième année d’études.

Les étudiants du baccalauréat peuvent s’inscrire à un stage bloc à l’automne (septembre à décembre, 32 heures par semaine) ou à l’hiver (janvier à avril, 32 heures semaine).  Tous les stagiaires doivent compléter un minimum de 360 heures dans le milieu de stage.

Le département de criminologie est toujours intéressé à développer de nouveaux partenariats avec des organismes souhaitant recevoir un ou une stagiaire.  Il y a plusieurs avantages à accueillir un stagiaire :

  • la satisfaction de contribuer au développement personnel et professionnel des étudiants;
  • intégrer de nouvelles idées, connaissances et méthodes de travail dans l’organisme d’accueil par l’entremise des stagiaires;
  • une expérience de supervision pour les employés qui n’ont pas l’occasion de développer ces compétences dans le cadre de leur emploi actuel;
  • former et évaluer la relève.

Lorsqu’un organisme est intéressé à recevoir un ou une stagiaire, il est important de considérer les éléments suivants :

  • Un intérêt à l’égard de l’orientation du Département de criminologie en ce qui a trait à la pratique criminologique;
  •  Un intérêt à participer à l’éducation des stagiaires.  L’organisme envisage le stage comme une activité de formation et n’est pas limité aux objectifs de productivité de l’organisme. Il est à noter que le stage est une activité de formation qui se distingue d’une activité de bénévolat ou d'un travail rémunéré. De ce fait, un travail rémunéré ou bénévolat ne peut pas devenir un stage. Le stage doit offrir l'occasion de faire de nouveaux apprentissages et de relever de nouveaux défis;  
  • Une capacité d’offrir des activités d’apprentissage qui permettent l’atteinte des objectifs de stage, qui répondent au besoin éducatif du stagiaire et qui mettent à l’épreuve les connaissances théoriques et académiques des stagiaires;
  • Une supervision et un encadrement par une personne expérimentée dans le domaine de la criminologie;
  • Un climat de travail positif, des conditions de travail adéquates et les outils nécessaires à la réalisation des tâches;
  • L’organisme est en mesure de donner suffisamment de temps aux superviseurs de stage afin qu’ils ou elles puissent mener à bien la supervision et l’encadrement du stagiaire.

Vous êtes toujours intéressés à participer au programme?  Voici les étapes pour mener à bien le projet.

  • Soumettre au département de criminologie le formulaire Offre de stage;
  • Identifier une personne-ressource responsable de mener à bien le processus de jumelage;
  • Recevoir la mise en candidature des stagiaires de la part des coordonnatrices de stage;
  • Recevoir les curriculum vitae et lettres de motivation des stagiaires potentiels;
  • Inviter les stagiaires à une entrevue;
  • Évaluer les candidatures et prendre une décision;
  • Aviser les candidats et les candidates ainsi que le Département de criminologie de la décision .

Les coordonnatrices de stage sont toujours disponibles pour prêter main-forte aux organismes participants au programme avant, pendant et après la période de stage.  Avant le stage, nous pouvons aider les organismes à planifier le stage.  Bien que plutôt rares, nous pouvons également soutenir des démarches de résolution de problème lors de la supervision des stagiaires. 

Pour de plus amples renseignements, prière de consulter le

Enfin, n’hésitez pas à communiquer avec les coordonnatrices de stage pour tout renseignement additionnel.

Joanne Cardinal
613-562-5800 poste 1808
joanne.cardinal@uOttawa.ca

Geneviève Nault
613-562-5800 poste 1816
Haut de page