Recherche

Recherche au département

Fondée sur les deux grandes traditions intellectuelles du Canada, française et anglaise, la Faculté des sciences sociales est un haut lieu d'excellence dans le domaine du savoir, de la recherche et de la formation. Adoptant une perspective disciplinaire et interdisciplinaire, la recherche au sein de la Faculté est riche, novatrice, diversifiée et participe aux débats d'actualité d'ici et d'ailleurs. Qu'elle soit fondamentale, théorique, appliquée ou engagée (recherche action), elle s'appuie sur une expertise reconnue, surtout en francophonie canadienne, et influence grandement les communautés et la société.

Ancrée dans la société actuelle, tant sur la scène nationale qu'internationale, la Faculté des sciences sociales contribue à l'innovation sociale, à la création et au transfert des connaissances, au développement des politiques publiques, ainsi qu'à la recherche en partenariat avec les secteurs publics, privés et communautaires.

Initiatives de recherche

Publication Monde d'idées

Corps suspect, corps deviant

En prenant comme point d'ancrage des disciplines en sciences humaines et sociales, et plus particulièrement la criminologie, cet ouvrage pose un regard multiple sur les constructions sociales du corps déviant, et sur le corps féminin en particulier, révélant ainsi l'interaction entre les discours et les pratiques dominantes sur le corps.

Auteure : Sylvie Frigon, Département de criminologie

“No Drop Policies” Are Harming Some Women

(texte en anglais) Les politiques publiques traitant de la violence faite aux femmes ont considérablement changé au cours des dernières décennies, d'une manière qui pourrait être préjudiciable à certaines femmes. Dans le cas de la violence envers les partenaires intimes, nous sommes passés d'une orientation axée sur le pouvoir discrétionnaire de la police à des politiques de mise en accusation et de poursuite obligatoires, en vertu desquelles la police est tenue de porter une accusation contre l'agresseur, et des poursuites sont entamées sans égard aux souhaits de la victime.

Auteure : Holly Johnson, Département de criminologie

Haut de page