Anciens lauréat - 2012

René Rozon reçoit le Prix de reconnaissance des diplômés de la Faculté des sciences sociales 2012

René Rozon, récipiendaire du prix de reconnaissance des diplômés 2012

La Faculté est fière d’attribuer cette année le Prix de reconnaissance des diplômés de la Faculté des sciences sociales à M. René Rozon (Science politique, ’62), fondateur du Festival international du film sur l’art (FIFA) et membre de l’Ordre du Canada.

M. Rozon est né à Ottawa, sur la rue Bruyère. Après son passage à l'Université, il a travaillé au Bureau du sous-secrétaire d'État aux affaires extérieures, auprès du très honorable Jules Léger. Il a par la suite étudié l'art et le cinéma à l'Université de Montréal et fondé, il y a maintenant 30 ans, le FIFA, dont il est toujours le directeur général.

Reconnu comme étant le plus important festival du genre au monde, le FIFA s’est déroulé cette année du 15 au 25 mars et a mis en vedette quelque 230 films en provenance de 30 pays. Le public a pu se délecter d'un grand nombre de films de qualité grâce, entre autres, aux délégués permanents du FIFA à Paris, à Londres et à New York qui sont constamment à l'affût de nouveaux talents, ainsi qu'aux liens que le Festival a développés avec les milieux artistiques et cinématographiques des quatre coins de la planète.

La passion et la vision de M. Rozon ont été officiellement reconnues. En effet, il a été nommé membre de l'Ordre du Canada en 2002, en reconnaissance de sa détermination et de sa contribution au domaine culturel. 2012 s’est donc révélée une année très gratifiante pour ce diplômé, qui célèbre à la fois le 10e anniversaire de cette prestigieuse nomination, le 30e anniversaire de fondation du FIFA et le 50e anniversaire de sa promotion.

M.Rozon a gracieusement accepté son prix, ainsi que notre invitation à participer en tant qu’invité d’honneur au lancement officiel de la Galerie d’art de la Faculté des sciences sociales. Lors de cette même occasion, une réception était organisée en son honneur. 

Encore une fois, la Faculté des sciences sociales souhaite offrir ses plus sincères félicitations à M. Rozon, et ce, pour l’ensemble de son œuvre.

Haut de page