Conditions d'admission

Pour être admis à la maîtrise, les candidats doivent détenir un baccalauréat spécialisé en développement international et mondialisation ou dans un domaine connexe (p. ex. : études internationales et langues modernes, études de l'environnement, sciences des religions, science économique, géographie, histoire, sociologie ou science politique) OU un diplôme de premier cycle en droit (LL.B./LL.L. ou l'équivalent).

Une moyenne générale d'au moins 75 % (B+) (calculée selon les lignes directrices de la FÉSP) est requise.

Seront également considérés par le Comité d'admission les candidats satisfaisant aux exigences minimales de la Faculté des études supérieures et postdoctorales (un baccalauréat spécialisé avec une moyenne générale d'au moins 70 % (B)) et possédant suffisamment de connaissances et de formation ou d'expérience professionnelle dans le domaine.

Les candidats devront joindre à leur demande d'admission une lettre présentant leur intérêt pour le programme et la pertinence de leur expérience universitaire et professionnelle. Ils devront également indiquer le champ choisi (parmi les quatre offerts dans le programme).

Programme pluridisciplinaire en études des femmes au niveau de la maîtrise

Le programme de M.A. interdisciplinaire en mondialisation et développement international est l'une des unités participant au programme pluridisciplinaire en études des femmes au niveau de la maîtrise. Ce programme a été créé pour les étudiants et les étudiantes qui souhaitent enrichir leur formation en mondialisation et développement international en y ajoutant la dimension interdisciplinaire des études des femmes. Le programme comprend deux cours obligatoires ainsi que la rédaction d'une thèse ou d'un mémoire portant sur un sujet relié aux études des femmes. Les cours étant reconnus pour le programme de maîtrise en mondialisation et développement international, les étudiants et les étudiantes inscrits au programme pluridisciplinaire en études des femmes ne sont pas obligés de suivre des cours supplémentaires. En plus, le cours FEM 5103/FEM 5503 (Feminist Methodologies/Méthodologies féministes) peut remplacer le cours obligatoire en méthodologie DVM 5122/MDG 5522 (Research Seminar/Séminaire de recherche) du programme en mondialisation et développement international. Les étudiants et les étudiantes sont toutefois encouragés à suivre les deux cours de méthodologie, soit FEM 5103/5503 et DVM 5122/5522.

La demande d'admission au programme pluridisciplinaire en études des femmes doit normalement être faite en même temps que la demande d'admission au programme de maîtrise en mondialisation et développement international. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la description du programme en études des femmes sur le site internet de la Faculté des études supérieures et postdoctorales (FÉSP).

Programme COOP

Pour être admis au programme COOP, il faut être inscrit à plein temps au programme interdisciplinaire de MA en mondialisation et développement international, avoir la moyenne pondérée cumulative minimale du programme (7,0 ou 75%); commencer le programme de MDG à la session d'automne ; être de nationalité canadienne, ou résident permanent. La demande d'admission au programme COOP doit être soumise avant la fin du premier mois d'inscription au programme MA. L'admission au programme COOP se fait sur concours et le processus est géré par le Bureau COOP.

Exigences linguistiques

Les étudiants doivent comprendre, parler et écrire couramment l'une des deux langues officielles (anglais ou français). Ceux dont la langue maternelle n'est ni le français ni l'anglais doivent soumettre, en même temps que leur demande d'admission, une preuve de compétence linguistique dans l'une ou l'autre de ces deux langues; ils doivent avoir obtenu une note d'au moins 280 à la version informatisée du Test of English as a Foreign Language (TOEFL) ou son équivalent, ou une moyenne au TestCAN (test de compétence en français) d'au moins 5 en compréhension orale et écrite, et en rédaction en français.

Durée du programme

Ce programme peut être suivi à temps plein ou à temps partiel. Le programme à temps plein peut être complété en deux ans et celui à temps partiel, en trois ans. Les étudiants admis à temps plein devront s'inscrire à temps plein pour un minimum de trois sessions.