Directives pour les directrices, examinatrices-lectrices de thèse ou de mémoire

Programme pluridisciplinaire en études des femmes au niveau de la maîtrise

Directives pour les directrices[1], examinatrices/lectrices de thèse ou de mémoire en études des femmes

L'excellence et le respect des normes universitaires sont au cœur des objectifs des unités primaire aussi bien que de ceux de l'Institut d’études féministes et de genre (IÉFG). Il revient à l'unité primaire de voir à la rigueur souhaitée dans la discipline primaire.

Quant à l'IÉFG, il doit veiller à ce que le contenu, la méthodologie et la rigueur en matière d'études des femmes soient respectés dans le programme pluridisciplinaire, et ce, par divers moyens : cours obligatoires en études des femmes, supervision qualifiée en études des femmes ou études féministes et évaluation du projet de thèse ou de mémoire.

En regard de la supervision et de l’évaluation des thèses ou mémoires du programme pluridisciplinaire de maîtrise en études des femmes :

  1. La directrice ou codirectrice de thèse doit posséder une expertise adéquate en études des femmes ou études féministes.
  1. Dans le cas d'une thèse, au moins une des examinatrices au sein du jury de thèse doit posséder cette expertise et agira à titre de représentante de l’Institut d'études féministes et de genre, c’est à dire qu’elle aura la responsabilité de veiller à ce que le contenu, la méthodologie et la rigueur en matière d'études des femmes soient respectés dans l’évaluation de la thèse.
  1. Dans le cas d'un mémoire, la directrice possède idéalement une expertise adéquate en études des femmes ou études féministes. Autrement, l'une des lectrices doit posséder cette expertise.

Lorsqu’elle a l’expertise requise, la directrice du mémoire agit à titre de représentante de l’Institut d’études des femmes pour l’évaluation du mémoire; sinon, la lectrice possédant cette expertise remplit ce rôle.



[1] Pour faciliter la lecture, nous n'avons retenu dans ce texte que la forme féminine, qui englobe à la fois les femmes et les hommes.

Haut de page