Programme Jeunes bâtisseurs international (JBI)

Philosophie, vision, mission

Philosophie

Nous croyons au pouvoir du renforcement positif. Notre programme vise à reconnaître de jeunes étudiantes et étudiants doués, qui participent à des activités parascolaires et qui répondent de manière soutenue à certains critères tout au long du secondaire. Ce sont ceux et celles que nous entrevoyons comme servant de modèles auprès des jeunes de demain.

Vision

Jeunes bâtisseurs internationaux est un programme stimulant et inspirant pour les jeunes qui souhaitent poursuivre des études postsecondaires. Nous procurons du soutien à de jeunes modèles exemplaires qui font preuve d’excellence scolaire, s’impliquent au sein de la communauté et inspirent tant leurs pairs comme leurs aînés.

Établi au sein de l’Université d’Ottawa, le programme Jeunes bâtisseurs internationaux est géré par un comité qui veille à son déroulement et à l’allocation de ses fonds. Le comité du programme Jeunes bâtisseurs international de l’Université d’Ottawa (JBI) travaille en collaboration avec un réseau de comités internationaux, chacun représentant une division locale dans un pays participant. Le comité du JBI établit des liens avec les étudiants et leurs parents, ainsi qu’avec les ministères et les écoles des pays participants.

Mission

Jeunes bâtisseurs internationaux se veut un programme qui reflète les possibilités qui s’offrent aux jeunes d’influencer les communautés, tant à l’échelle nationale qu’internationale. Notre organisation reconnaît le potentiel des jeunes au moyen de prix et de bourses, leur procurant ainsi un appui pendant leurs années de formation.

Patronne d'honneur
Présidents

Cynthia Bled

C’est en 1958, en tant qu’étudiante, que Cynthia Bled est d’abord arrivée au Canada.

Le chaleureux accueil qu’elle a reçu au pays, ainsi que les multiples opportunités qui se sont présentées à elle depuis son arrivée, l’inspira à vouloir trouver des moyens d’exprimer sa reconnaissance. Tout au long de sa carrière, Mme Bled fut récipiendaire de multiples distinctions et prix. Entre autres, elle fut décorée de la Médaille du jubilé de la Reine. L’octroi de cette distinction honorifique nationale sert de vrai témoignage de ses contributions et de son engagement envers son pays d’adoption.

Une panoplie d’expériences en enseignement marque le parcours professionnel de Mme Bled. Jusqu’à sa retraite, elle occupa le poste de professeure au Algonquin College’s School of Business. Elle enseigna aussi au sein de diverses institutions, dont l’Université Concordia (Sir George Williams), Carleton University, et l’Université d’Ottawa.  De plus, Mme Bled travailla auprès des conseils scolaires, dont le Ottawa Carleton District School Board où elle était administratrice pendant 12 années et où elle occupa des fonctions de présidente et vice-présidente du comité dédié à l’éducation.

Ainsi, elle a pu influencer la vision éducative qui guide l’avenir des jeunes, appuyant leur épanouissement et influençant donc l’avenir de nous tous.

Sur le plan local, Mme Bled et son époux Yves Bled ont établi des fonds d’éducation à l’Algonquin College, à Carleton University, ainsi qu’à l’Université d’Ottawa. L’objectif de ces fonds est d’appuyer les jeunes grâce à l’établissant de diverses bourses permettant un accès plus facile à l’éducation postsecondaire.  De plus, l’importance que représente le dévouement des jeunes à une activité, que ceux-ci en poursuivent une, peu importe laquelle qu’elle soit, est considérable pour Mme Bled. C’est justement ce fait, jumelé à une appréciation personnelle pour la musique, qui fait que Mme Bled créa aussi un fonds d’appui à la Cathédrale Christ Church afin que des prix puissent être offerts aux membres de la chorale féminine en reconnaissance de leur engagement et travail.

En 2007, Mme Bled créa le programme des Jeunes bâtisseurs canadiens. L’initiative a depuis grandi et comporte désormais un volet international. L’objectif des programmes de Jeunes bâtisseurs, que ce soit le programme visant le Canada ou celui ouvert à l’échelle internationale,  est d’assurer le cheminement personnel et scolaire d’élèves identifiés par leurs écoles comme étant des figures exemplaires grâce à leur engagement communautaire et à leur excellence scolaire. Cet encadrement leur fournit ainsi un appui, des récompenses et de l’encouragement dans la poursuite de leurs études secondaires et leurs intentions de continuer leur éducation au niveau postsecondaire.

Mme Bled demeure convaincue que, dans un monde où les marchés et sociétés sont hautement compétitifs, la place future qu’occupera le Canada sera déterminée à la fois par la performance productive de nos jeunes ainsi que par notre degré de dévouement collectif envers leurs aspirations et rêves.

Grâce à la concentration de ses efforts sur l’éducation des jeunes, Mme Bled tente de sensibiliser la société à la variété de défis auxquels ces jeunes feront face au fur et à mesure qu’ils grandiront et deviendront, à leur tour, des adultes.

Enfin, c’est peut-être la citation suivante de Mme Bled qui témoigne le mieux de sa vision des jeunes et de la place centrale qu’y occupe l’éducation :

“À tout moment du présent nous sont reflétées les valeurs et décisions prises par d’autres dans le passé. De la même manière, l’avenir d’un pays, et plus précisément, la situation que connaîtront nos jeunes, reflètera, à son tour, les décisions que nous prenons aujourd’hui, alors que, perpétuellement, une génération sortante  prépare le relais pour la génération entrante”.

Yves Bled

Après une carrière remplie de fonctions diverses à l’Université d’Ottawa, allant de l’enseignement et de l’administration, jusqu’au décanat voyant aux affaires étudiantes, et aussi, à la direction des affaires culturelles, Yves Bled est aujourd’hui retraité.

M. Bled a joué un rôle instrumental dans la promotion d’activités permettant un croisement de cultures et d’ethnicités, ainsi qu’un échange entre diverses religions. De ce fait, sa capacité de créer des liens et de promouvoir des relations prometteuses auprès d’institutions éducationnelles dans de nombreux autres pays fut un réel atout pour l’université.

En tant qu’anthropologue culturel, M. Bled se fait un plaisir d’appuyer le projet de Jeunes bâtisseurs international. En effet, c’est pour lui un moyen direct de contribuer au cheminement personnel, à la croissance, et à l’autonomisation des jeunes qui cherchent à améliorer et à développer les conditions de leur communauté, de leur pays et des relations à travers le monde.

Mot du doyen

Une collaboration novatrice se poursuit en 2015 – Mot du doyen

En tant que doyen de la Faculté des sciences sociales, j’ai le plaisir de confirmer que le partenariat existant entre notre institution et les fondateurs du programme des Jeunes canadiens bâtisseurs (JCB), Yves et Cynthia Bled, continue à s’épanouir.

Cette année, en effet, notre collaboration a atteint un tout autre niveau puisque nous sommes fiers d’accueillir enfin le volet international du programme JCB : Jeunes bâtisseurs international (JBI).

Cette croissance témoignage à la fois de la qualité de la relation entre les fondateurs des programmes et notre institution, ainsi que de la pertinence continue du projet dont les objectifs demeurent solides :

Appuyer et enrichir les jeunes minoritaires consciencieux (âgés de 9-16 ans) qui démontrent un potentiel prometteur de poursuivre leur éducation et de promouvoir l’excellence et le leadership auprès de leurs pairs et au sein de leurs communautés respectives.

La Faculté des sciences sociales compte le quart de la population étudiante de l’Université d’Ottawa et est ainsi la plus grande faculté de notre institution.  En 2015, nous continuons à attirer des étudiants, des chercheurs et des donateurs qui partagent nos valeurs de créativité, d’excellence et d’engagement au sein de nos communautés.

Ainsi, ce partenariat entre notre Faculté et JCB/JBI nous permet de jouer un rôle plus actif dans l’appui des jeunes minoritaires afin qu’un nombre grandissant de ceux-ci puissent devenir les bâtisseurs de demain.

Déjà, et depuis sa création en 2007, le programme JCB a touché de manière considérable et positive la vie de jeunes minoritaires à travers le pays. D’année en année, de plus en plus d’écoles participent au programme en soumettant des candidatures d’élèves. L’ajout de ce nouveau volet international, grâce à l’union de nos forces respectives et de nos ressources, nous permettra sûrement de faire rayonner l’influence positive de l’initiative, au-delà des frontières de notre pays. L’effet qu’a le programme dans la vie des jeunes candidates et candidats retenus est à la fois incontestable et encourageant.

C’est un réel privilège pour la Faculté des sciences sociales d’avoir la chance de s’associer à une telle initiative et c’est avec enthousiasme et fierté que nous œuvrons à promouvoir l’avancement scolaire et personnel des jeunes bâtisseurs de demain.

 

Marcel Mérette, Doyen, Faculté des sciences sociales, Université d’Ottawa.

 

Avez-vous des questions?

Si vous désirez nominer un de vos élèves ou confirmer le statut d'un récipiendaire, veuillez communiquer avec nous par courriel à achiever@uOttawa.ca,ou par téléphone au 613-562-5800, poste 2663, ou sans frais au 1-877-868-8292, poste 2663.

Prix et reconnaissance

Votre engagement et vos accomplissements reconnus!

Procédures d'admission

Brochure

Consultez la brochure promotionnelle pour plus d'information sur le programme!

Témoignages

Merci beaucoup! L’école a reçu et m’a remis le certificat que vous avez envoyé, et j’ai également reçu le chèque. Ce présent m’a motivée davantage et m’a incitée à étudier encore plus fort pour obtenir de meilleures notes à l’école et à participer à d’autres genres d’activités.

Mary, Programme Jeunes bâtisseurs international – Chapitre Géorgie

Nouvelle

 

Étudiants et anciens Jeunes Bâtisseurs Internationaux, participez au nouveau Concours de photos et d'illustrations JBI!

 

Après grande délibérations, la Faculté des Sciences Sociales, en partenariat avec la photographe renommée Lois Siegel, est fière d’annoncer les gagnants de l’édition 2016 du concours de Photo et d’illustration JBI!

  • Troisième place- - Lika Samkharadze – Chapitre de la Géorgie 
  • Deuxième place - Islana Nursagitova – Chapitre du Kazakhstan
  • Première place - Cathlyn Joyce DM Arcallana – Chapitre de la Philippines

 

Les participants suivant se méritent une Mention Honorable de créativité.

  • Mary Julakidze – Chapitre de la Géorgie 
  • Sofia Mikelashvili – Chapitre de la Géorgie 
  • Levan Chikaidze – Chapitre de la Géorgie 

 

Nous avons été agréablement surpris par la qualité et la quantité de photographes soumis. Mais surtout, ce fut un réel plaisir de découvrir des moments important et de votre vie de tous les jours qui ont eu un impact sur vous tous.

Merci pour votre participation et vos grands efforts! 

Haut de page