Journée internationale de la femme 2015

Publié le mardi 1 avril 2014

 

 International Women’s Day

À l’occasion de la Journée internationale de la femme, la Faculté des sciences sociales propose de faire découvrir la recherche menée par quelques chercheuses et chercheurs chevronnés. L’objectif est de mettre en relation des thématiques d’actualités avec diverses réalités vécues par des femmes à travers le monde.

Les motivations des femmes dans les rapport sexuelsSelon une nouvelle étude publiée dans Archives of Sexual Behavior, les motivations des femmes d’avoir des rapports sexuels varient selon le type de relation qu’elles ont avec le ou la partenaire. Les chercheuses de l’Université d’Ottawa Heather Armstrong et Elke Reissing ont réalisé un sondage auprès de plus de 500 femmes. Elles ont constaté que les femmes invoquent surtout des raisons physiques dans le contexte de rapports sexuels occasionnels, tandis que celles qui vivent une relation de couple stable invoquent des motivations émotionnelles en plus de raisons physiques.

Cette étude a pour objectif d’étudier l’incidence du type de relation, de l’attirance sexuelle et du sexe du ou de la partenaire sur les motivations sexuelles des femmes. Les résultats indiquent clairement que le type de relation a une incidence importante sur les motivations des femmes à avoir des rapports sexuels.

« Il est logique de penser que les femmes veulent avoir des rapports sexuels pour des raisons physiques et parce qu’elles sont attirées par leur partenaire. Or, on semble encore sous-entendre qu’elles veulent seulement avoir des rapports sexuels pour des raisons émotionnelles ou qu’elles ont des rapports sexuels occasionnels parce qu’elles cherchent un ou une partenaire à long terme. Ces résultats pointent vers une autre explication », souligne la professeure Armstrong.

Sans égard à l’attirance sexuelle ou au sexe du ou de la partenaire, les femmes ont le plus souvent invoqué des motivations physiques dans le contexte de rapports sexuels occasionnels, tandis qu’elles ont surtout invoqué des motivations émotionnelles dans le cadre d’une relation stable. Les motivations sexuelles n’étaient pas influencées par l’attirance sexuelle.

Cette étude a aussi fait ressortir les principales raisons pour lesquelles les femmes ont des rapports sexuels occasionnels, soit le désir suscité par l’apparence du ou de la partenaire, l’excitation sexuelle et le plaisir physique. Chez les femmes dans une relation stable, les motivations les plus fréquentes sont : pour montrer de l’affection, pour exprimer son amour et parce que c’est bon.

Selon la professeure Armstrong, il est important de comprendre les motivations sexuelles parce que « les motivations et le comportement sont inextricablement liés. Une personne qui comprend pourquoi elle veut avoir des relations sexuelles pourra sans doute améliorer sa santé sexuelle et sa relation de couple puisqu’elle comprendra mieux les plaintes sexuelles courantes comme l’absence de désir ou les comportements sexuels à risque. Des études comme celle-ci, qui contredisent les stéréotypes courants, peuvent également favoriser une meilleure compréhension de la sexualité en général. »

Consulter d’autres articles de la série Journée internationale de la femme.

Haut de page