La revue - Historique et Rubriques

Historique

Octobre 1992 : Répondant à une invitation de Richard Carrière, une vingtaine de personnes représentant divers milieux de la pratique et diverses régions de la province se réunissent à l'École de service social de l'Université Laurentienne pour étudier les possibilités de publier une revue francophone portant sur l'intervention sociale en Ontario. Yves Vaillancourt, membre fondateur de la revue québécoise Nouvelles pratiques sociales et professeur en service social à l'Université du Québec à Montréal y est invité pour partager son expérience et susciter une réflexion sur les enjeux entourant une telle initiative.

Février 1993 : Subventionné par le Comité francophone de l'Association des travailleuses et des travailleurs sociaux professionnels de l'Ontario (ATSPO) et réalisé auprès de 734 intervenantes et intervenants francophones de l'Ontario, un sondage permet d'évaluer l'intérêt suscité par la création de la revue. Avec un taux de 35 % de réponses, 99 % des personnes souhaitent lire la revue, 90 % désirent s'y abonner et 44 % se disent prêtes à soumettre des articles.

Novembre 1993 : Lors d'une rencontre à l'École de service social de l'Université d'Ottawa, un comité d'implantation est mis sur pied. Composé de Richard Carrière (Sudbury) Richard Martel (Toronto), Hélène Gagné (Toronto), Michèle Kérisit (Ottawa), Chris Sassa (Toronto), Céline Simard (Sturgeon Falls) et Nérée St-Amand (Ottawa), ce comité s'entend pour privilégier un partenariat entre les milieux universitaires et communautaires. Quelques semaines plus tard, Madeleine Dubois (Ottawa) se joint au comité.

De nombreuses tâches et décisions s'imposent : définir la mission de la revue, identifier les thèmes des premiers numéros, choisir les diverses rubriques, lancer des appels de communication, sélectionner une maison d'édition, trouver des sources de financement, trouver un titre approprié, etc. Le soutien financier du ministère des Services sociaux et communautaires et du ministère de la Santé facilite l'exécution des multiples tâches afférentes au lancement de la revue.

Printemps 1995 : Parution du premier numéro de Reflets, revue ontaroise d'intervention sociale et communautaire.

Printemps 2008 : Dans le but d'en accroître le rayonnement, la revue porte désormais le titre de Reflets, revue d'intervention sociale et communautaire. Toujours fidèle à diffuser des articles portant sur l'intervention sociale et communautaire en Ontario, Reflets ouvre ses pages à ceux et à celles qui, dans un contexte canadien où le français est langue minoritaire, font face à des défis semblables et travaillent à développer des programmes innovateurs pour les relever.

Rubriques

Entrevue/table-ronde : Cette rubrique a pour but de nous « brancher » sur le thème du numéro, sur un événement ou une problématique d'actualité par l'entremise d'un échange avec une ou des personnes engagées dans le milieu.

Le dossier : Il comprend 4 ou 5 articles de fond portant sur le thème retenu pour chacun des numéros et ayant été élaboré dans un appel à communication. Les articles soumis sont arbitrés anonymement par un comité de lecture afin d'assurer leur qualité et leur pertinence.

Des pratiques à notre image : Cette rubrique inclut des articles plus brefs que ceux du dossier, mais qui présentent des pratiques sociales et communautaires dans une perspective historique, analytique ou autre. Les intervenants peuvent aussi y faire part de nouvelles brèves, de comptes-rendus d'expériences, d'outils de formation, d'ateliers, de conférences ou encore, de programmes s'adressant aux communautés francophones de divers coins du pays. Ces articles sont approuvés et revus par l'équipe de rédaction de la revue.

Aux études : Cette rubrique présente le résumé des mémoires et des thèses des étudiantes et étudiants terminant leurs études de deuxième ou de troisième cycle dans un domaine lié aux objectifs ou à la mission de Reflets.

Lu pour vous : Cette rubrique propose des comptes-rendus de ressources (livres, rapports, vidéos, etc.) pertinentes à l'intervention en français.

Haut de page