Procédures de gestion des plaintes

Procédures de gestion des plaintes

Lors de difficultés sur le plan académique :

Pour des problèmes sur le plan pédagogique, les étudiantes et les étudiants doivent, en premier lieu, discuter avec la ou le professeur concerné, régulier ou à temps partiel. Si la situation problématique persiste, les étudiantes et les étudiants s’adressent à la personne responsable de leur programme d’études à l’École soit, celle responsable des études de 1er cycle ou celle responsable des études supérieures. Ces difficultés peuvent être à la fois au niveau des cours ou d’un autre élément touchant les aspects pédagogiques et l’environnement d’apprentissage. La direction de l’École peut être impliquée, au besoin.

Dans le cadre de la direction d’un mémoire ou d’une thèse de doctorat :

Les étudiantes et les étudiants doivent s’adresser à la personne responsable des études supérieures en suivant les procédures prévues lors de litiges pendant un jumelage.

En contexte de discrimination :

La procédure, si une étudiante ou un étudiant perçoit de la discrimination à son égard ou si une étudiante ou un étudiant est témoin de paroles, comportements et attitudes discriminatoires, fait partie de l’Énoncé de principes en faveur de la diversité et de l’inclusion. La personne responsable du programme d’études de l’étudiante ou l’étudiant est, de nouveau, la première personne à consulter. Il est toujours possible de se référer au Bureau des droits de la personne de l’Université d’Ottawa.

En contexte de harcèlement :

Le règlement 67a de l’Université d’Ottawa s’applique. Les plaintes sont déposées au Bureau des droits de la personne de l’Université d’Ottawa.

En contexte de harcèlement sexuel :

Le règlement 67b de l’Université s’applique. Les plaintes sont déposées au Bureau des droits de la personne de l’Université d’Ottawa.

Dans le cadre d’un assistanat d’enseignement et de la recherche :

Les étudiantes et les étudiants peuvent consulter leur convention collective et leur syndicat.

Il est aussi possible d’aller chercher le soutien de l’association étudiante de son niveau d’études. Cette dernière pourra référer l’étudiante ou l’étudiant aux divers services présents sur le campus ou à ceux de la Fédération étudiante.

 

Haut de page