Pourquoi étudier en service social?

Le service social cherche à promouvoir le changement social, la résolution de problèmes dans des contextes de vulnérabilité ainsi que la capacité des sociétés, des communautés, des groupes et des individus à améliorer les conditions de vie et le bien-être général de la population. C'est grâce à l'utilisation critique et réflexive des théories sociales et du comportement, que le travail social intervient auprès des structures et des institutions sociales ou encore des individus.

Étudier en service social à l'Université d'Ottawa, c'est une occasion unique de s'engager dans des programmes universitaires orientés sur les approches critiques favorisant la mise en contexte de pratiques d'intervention dans les champs de la famille-enfance et de la santé, et ce en prenant en compte les réalités francophones en situation minoritaire actuelles.

Les programmes de baccalauréat et de maîtrise sont accrédités par l'Association canadienne pour la formation en travail social (ACFTS). Ceci permet aux personnes diplômées des deux programmes de faire une demande d'adhésion aux ordres professionnels des travailleurs sociaux dans l'ensemble des provinces canadiennes ainsi qu'aux États-Unis et au Mexique. Enfin, l'École de service social offre aussi un doctorat qui engage les étudiant(e)s dans une démarche de recherche autonome visant l'analyse des pratiques d'intervention au moyen des outils théoriques et conceptuels des sciences sociales.

Le campus de l'université est situé au cœur de la ville d'Ottawa, à proximité des organismes et ministères fédéraux, mais aussi près de quartiers dynamiques représentant des communautés socio-économiques, ethniques et linguistiques diversifiées.

Pourquoi étudier au premier cycle en service social ?

Les programmes de premier cycle à l'École de service social sont composés de deux programmes :

  • un baccalauréat spécialisé approfondi en service social
  • une mineure en service social

Baccaulauréat spécialisé approfondi en service social

Objectif général : Le baccalauréat spécialisé approfondi en service social vise à former des travailleuses et travailleurs sociaux qui peuvent non seulement intervenir directement auprès des personnes, des familles, des groupes et des communautés, mais aussi comprendre les théories et les contextes influençant leurs pratiques. Le programme a pour mandat de former des professionnels du service social habilités à œuvrer dans les milieux institutionnels et communautaires, d'abord en Ontario français, sa mission première, mais aussi ailleurs au Canada et à l'international dans un contexte de mondialisation et de mobilité de la main-d'œuvre.

Objectifs d'apprentissage : Trois ordres de savoir sont développés par le biais du programme de baccalauréat :

  • un savoir fondé sur l'acquisition de connaissances à propos des enjeux sociaux, culturels, linguistiques, économiques et politiques dans lesquels s'inscrivent les expériences de vie des personnes les plus démunies de notre société;
  • un « savoir-faire », c'est-à-dire un savoir pratique fondé sur l'acquisition d'outils d'intervention : comment animer un groupe, élaborer un plan d'intervention, mener à bien une évaluation psychosociale ou conduire une action communautaire, etc.
  • un « savoir-être » qui ajoute aux savoirs précédents une réflexion sur soi, sur sa place dans la société et qui exige une attitude réflexive sur ses propres forces, biais et limites.

Quelques caractéristiques du baccalauréat spécialisé approfondi :

  • un programme structuré autour de deux axes : Diversité et Génération;
  • un programme offert entièrement en français;
  • un programme offrant deux stages d'intervention et la possibilité d'effectuer le second stage à l'international;
  •  un programme accrédité par l'Association canadienne pour la formation en travail social (ACFTS);
  • un programme donnant accès aux ordres professionnels en travail social en Ontario, au Québec et ailleurs au Canada, aux États-Unis et au Mexique.

La mineure en service social

La mineure en service social est un programme complémentaire qui doit être suivi comme deuxième discipline dans le cadre d'un baccalauréat spécialisé ou général de quatre ans.

Elle vise à permettre aux étudiant(e)s d'acquérir une formation de base de la discipline du service social : son histoire, sa philosophie, ses orientations théoriques et méthodologiques ainsi que ses principaux champs de pratique.

Pourquoi étudier à la maîtrise en service social ?

Le programme de maîtrise se situe dans une approche de recherche-intervention. Les problèmes contemporains de santé (dont la santé mentale), l'intervention auprès des enfants, des jeunes et des familles, l'organisation communautaire, la lutte contre les différentes formes actuelles de pauvreté et d’inégalités sociales, l'aide à la prise de conscience des personnes opprimées, les problèmes propres aux minorités francophones, l'amélioration des services sociaux (tant au niveau local, national, qu’international), la lutte contre la violence conjugale ainsi que la problématique de la toxicomanie ou de la criminalité sont les principaux thèmes abordés au sein de l'École.

Quelques caractéristiques :

  •   Le programme est offert entièrement en français.
  •   Il est accrédité par l'Association canadienne pour la formation en travail social (ACFTS).
  •   98% des personnes diplômées du programme de maîtrise obtiennent un emploi en travail social dans les quelques mois qui suivent la fin de leurs études.
  •   Deux champs de spécialisation en recherche-intervention : Santé et Famille/enfance.

Pour celles et ceux qui détiennent un baccalauréat en service social, la formation à la maîtrise peut être complétée en un an d'études à temps plein (3-4 sessions). Les étudiant(e)s ayant un baccalauréat dans une autre discipline suivent un programme de 2 ans à temps plein (6-7 sessions).

Le programme offre un suivi proche et personnalisé des étudiant(e)s par les professeur(e)s (rencontre bi-mensuelle avec la directrice ou le directeur pour le mémoire de recherche, suivi en binôme des stages, cours et séminaires en nombre restreint, etc.).

Ce qu'en disent les diplômées

«Le programme m'a aidé à continuer de développer mon esprit critique (…) J'ai rencontré plusieurs personnes qui continueront à m’inspirer (…) C'était une belle aventure.»

Brigitte (étudiante diplômée de la maîtrise en 2014)

«J’ai, durant mon stage, beaucoup évolué. J’ai développé une confiance en moi que je ne possédais pas au début. (…) Les cours liés à la maîtrise m’ont aussi été très bénéfiques. (…) J’ai découvert un intérêt pour la recherche que j’ignorais».

Christina (étudiante diplômée de la maîtrise en 2014)

Pourquoi faire un doctorat en service social ?

Le programme doctoral est orienté vers une approche critique et contextualisée des pratiques d'intervention sociale.

Les principaux thèmes de recherche à l'École se situent :

dans le champ Santé : aspects socioculturels de la santé mentale, inégalités sociales et représentations sociales de la santé, services sociaux et de santé pour les communautés francophones en situation minoritaire , recours aux substances psychoactives, pratiques sportives comme outil d’intervention psychosociale, mouvements et réseaux alternatifs en santé, normativité sociale, conduites à risque, (dé)pathologisation et interculturalité (liste non exhaustive)

dans le champ Famille/Enfance : pratiques d'intervention auprès des jeunes en difficulté, violence faite aux femmes et aux enfants, rapports intergénérationnels, jeunes francophones en contexte minoritaire, production et reproduction des rapports sociaux de sexe, transitions vers la vie adulte, intervention auprès des hommes ayant des comportements violents, paternité précoce, maternité, redéfinitions du masculin/féminin (liste non exhaustive)

dans une diversité de domaines connexes : pratiques complémentaires et alternatives en intervention sociale, organisation communautaire, économie sociale, évaluation des pratiques sociales, potentialité des mouvements sociaux pour le changement social, représentations sociales du travail, mondialisation et inégalités sociales, mouvements migratoires (liste non exhaustive) et avec une préoccupation particulière pour la thématique transversale des minorités francophones

Quelques caractéristiques :

  • Les cours du programme sont en français.
  • Le programme offre un suivi proche et personnalisé des étudiant(e)s par les professeur(e)s
  • Trois regroupements de recherche propres à l'École de service social (santé, enfance-jeunesse-famille et minorités francophones) pour soutenir vos recherches.

Acquisition de connaissances et de compétences afin de contribuer à une meilleure compréhension des pratiques et des mécanismes d'intervention qui permettront de faire évoluer les pratiques.

Nombreuses possibilités de carrière : recherche et enseignement universitaire, occupation de postes en recherche, évaluation, planification ou administration dans les institutions du service social ou dans d'autres institutions, etc.

Possibilité d'accumuler de l'expérience d'enseignement et de recherche par le biais de charges de cours et d'assistanats de recherche en lien avec les regroupements et centres de recherche de l’École et les projets de recherche des professeur(e)s.

Haut de page