La meilleure maîtrise en affaires publiques et internationales du Canada

Pourquoi choisir l'ESAPI pour votre maîtrise?

Nous offrons aux membres de notre communauté étudiante toutes les connaissances, compétences et expériences nécessaires pour mener une brillante carrière dans le domaine des politiques publiques et travailler à titre de spécialistes sur de grands enjeux nationaux et internationaux.

  • Des professeurs et professeures de classe mondiale et des professionnels chevronnés de la politique
  • Une expérience pratique et des compétences professionnelles
  • Un accès privilégié aux institutions politiques nationales

S'enregistrer à notre session d'information virtuelle : mardi 14 déc. 12h-13h

Comment soumettre une demande d'admission

FAQ

Qu’est-ce qui distingue la maîtrise en affaires publiques et internationales de l’ESAPI?

À l’ESAPI, nous formons les leaders en politiques pour le Canada et pour le monde.

Au cours de leur première année de maîtrise, les étudiantes et étudiants sont plongés dans un environnement pluridisciplinaire où ils apprennent les concepts et les pratiques de base en matière de politiques nationales et internationales et participent à des ateliers de perfectionnement visant le développement de compétences professionnelles essentielles (p. ex. rédaction efficace, présentation de conférences). Ils se spécialisent ensuite en acquérant de l’expérience pratique par le biais de cours au choix, de stages coop ou autres et du mémoire de maîtrise, lequel leur permet d’approfondir leurs connaissances sur un sujet qui les intéresse.

Quelles activités de perfectionnement professionnel l’ESAPI offre-t-elle?

La maîtrise en affaires publiques et internationales, c’est bien plus qu’une formation théorique : à l’ESAPI, nous donnons à nos étudiants et étudiantes l’occasion d’acquérir de l’expérience pratique et, par le fait même, des compétences professionnelles importantes.

Nous jumelons chaque membre d’une nouvelle cohorte avec l’un de nos professionnels et professionnelles en résidence, qui agira comme mentor ou mentore. Ces personnes, qui ont exercé de hautes fonctions au gouvernement ou occupé des postes supérieurs au sein d’organisations non gouvernementales et d’organismes internationaux, dans le monde du journalisme ou dans le secteur privé, comptent parmi les plus grands experts et expertes au pays, et leurs conseils valent de l’or.

Les étudiants et étudiantes peuvent aussi s’inscrire à un stage coop ou encore soumettre leur candidature pour réaliser un stage au sein d’une ambassade canadienne à l’étranger dans le cadre du programme unique de l’ESAPI. Ils ont par ailleurs la chance de travailler auprès de leaders en politiques nationales et internationales qui participent régulièrement aux activités de l’École.

En outre, ils ont accès aux différents ateliers offerts par l’ESAPI (perspectives de carrière, préparation de CV et d’entrevues, rédaction efficace, présentation de conférences) et donnés par des professionnels et professionnelles d’expérience.

Quels genres d’emplois occupent les diplômés et diplômées de l’ESAPI?

Bon nombre de nos diplômés et diplômées mènent une carrière enrichissante dans la fonction publique du Canada : ils travaillent dans pratiquement tous les ministères fédéraux, par exemple, à Affaires mondiales Canada ou à Environnement et Changement climatique Canada, ainsi qu’au sein d’organismes centraux comme le Bureau du Conseil privé. D’autres font carrière dans des organisations non gouvernementales au Canada ou à l’étranger telles que le Comité international de la Croix-Rouge, ou encore en journalisme et en affaires. Enfin, certaines personnes choisissent de poursuivre leurs études.

Qui sont les membres du corps professoral de l’ESAPI et les professionnels et professionnelles en résidence?

L’École compte dans ses rangs 29 professeures et professeurs dévoués qui excellent dans leurs domaines respectifs. Nous croyons que, pour devenir de bons leaders en politiques, les étudiants et étudiantes doivent bénéficier d’une formation multidisciplinaire : c’est pourquoi notre équipe professorale est composée de politologues, d’économistes, d’historiens et historiennes, de sociologues et d’éthiciens et éthiciennes. Outre l’excellence qui les démarque dans le milieu universitaire, plusieurs sont forts d’une expérience directe dans le monde des affaires publiques.

L’École accueille aussi une vingtaine de professionnels et professionnelles en résidence qui comptent parmi les plus grands spécialistes des politiques au Canada : certains ont même déjà été sous-ministres au gouvernement fédéral. Leur expertise couvre le commerce international, la sécurité nationale et internationale, les droits de la personne, le journalisme, la planification économique, les affaires, et bien plus encore. Tous les étudiants et étudiantes de l’ESAPI se voient jumelés avec l’une de ces personnes, qui offrent du mentorat.

À quelles formes d’aide financière les étudiants et étudiantes ont-ils accès?

Étudiantes et étudiants canadiens :

  • Les étudiants inscrits à temps plein à la maîtrise en affaires publiques et internationales, dont la moyenne d'admission est de 8,0 / 10 ou plus, recevront une bourse d'études supérieures d'une valeur de 7 500 $ pour la première année d'études.
  • Ceux dont la moyenne d'admission est égale ou supérieure à 9,0/10 recevront également un appui financier sous forme d’assistanat à l’enseignement ou à la recherche d’une valeur de 12 508$ sur deux ans.

Étudiantes et étudiants internationaux :

  • La Faculté des sciences sociales tient un concours visant à offrir des bourses et de l’aide financière à des étudiantes et étudiants internationaux. Un comité évalue les candidatures soumises dans les différents programmes. Notez que l’aide financière ne peut être garantie à tous les étudiants et étudiantes qui satisfont aux critères d’admissibilité. Les bourses sont attribuées jusqu’à épuisement des fonds.

Pour en savoir plus sur les bourses, les subventions de recherche et les possibilités d’assistanat offertes aux étudiants et étudiantes de cycle supérieur, visitez le site Web de la Faculté des sciences sociales.

Pourquoi la maîtrise en affaires publiques et internationales s’étend-elle sur deux ans?

Notre programme est conçu pour fournir aux étudiants et étudiantes des bases conceptuelles solides en matière de politiques nationales et internationales, et pour leur donner l’occasion de se spécialiser et d’acquérir de l’expérience pratique dans le cadre de leur formation. Bien qu’il soit possible de faire la maîtrise en moins de deux ans, la plupart des étudiants et étudiantes préfèrent échelonner leurs études sur deux années complètes pour tirer pleinement parti du programme.

Quelles sont les conditions d'admission ?

Les candidats doivent détenir un baccalauréat spécialisé ou l’équivalent dans les sciences sociales, les arts, la gestion ou le droit. Une moyenne d’au moins 75 % (B+) (calculée selon les lignes directrices des études supérieures) est requise. Les candidats détenant un baccalauréat spécialisé dans d’autres disciplines peuvent également être admis, selon la pertinence de leur formation et de leur expérience antérieures pour des études en affaires publiques et internationales.

Des connaissances de base en science économique sont exigées. Il y a deux façons d’y répondre :

  • La première est d’avoir complété avec succès des cours d’introduction en microéconomie et en macroéconomie au niveau du baccalauréat. (À l’Université d’Ottawa, cette exigence peut être remplie en réussissant les cours ECO 1502 ou ECO 1702 et ECO 1504 ou ECO 1704, ou leurs équivalents. La Faculté des sciences sociales offrira ces cours durant l’été afin de faciliter l’admission pour le trimestre d’automne.) Des cours équivalents, offerts par d’autres universités, sont également acceptés.
  • Les étudiants qui n’ont pas suivi ces préalables en économie pourront néanmoins être admis au programme à condition de suivre un cours de mise à jour en économie dès le premier trimestre d’automne.

Pour de plus amples informations, consultez les conditions d’admission.

En quoi consiste l’exigence de bilinguisme?

L’ESAPI est une école bilingue au sein d’une université bilingue : c’est là un avantage énorme pour ceux et celles qui y étudient. Les futurs leaders en politiques qui aspirent à travailler sur des enjeux nationaux ou internationaux au Canada doivent avoir au minimum une connaissance pratique des deux langues officielles.

Les étudiants et étudiantes doivent ainsi suivre au moins un cours (3 crédits) dans la deuxième langue officielle.

L’Université d’Ottawa met à leur disposition plusieurs moyens d’améliorer leur maîtrise des deux langues, notamment des cours d’anglais ou de français langue seconde. Même s’il ne s’agit pas en soi d’une exigence de la maîtrise, certains profitent de ces options tandis qu’ils sont sur place.

Les candidates et candidats qui ne sont pas diplômés d’une université francophone ou anglophone doivent passer le test à domicile TOEFL (« Test of English as a Foreign Language ») ou l’équivalent avant de présenter leur demande d’admission.

En quoi consiste le mémoire de l’ESAPI?

Le mémoire permet aux étudiants et étudiantes de l’ESAPI d’explorer ou d’approfondir un sujet qui les intéresse. Il ne doit pas nécessairement apporter une contribution originale, mais il doit montrer que la personne a fait des recherches poussées et une analyse indépendante.

Le mémoire est réalisé sous la direction d’un membre du corps professoral qui aide l’étudiant ou l’étudiante à préciser ses objectifs de recherche et guide son travail.

Haut de page