Stagiaires postdoctoraux et associés de recherche

Avec 10 champs de recherche et plusieurs projets de recherche en cours, le Département de criminologie à l’Université d’Ottawa est à la fine pointe de la criminologie critique et des études sur la justice sociale. Nous encourageons les doctorants canadiens et internationaux, ayant un bon dossier de recherche et la capacité à contribuer au développement des connaissances, à contacter les membres du corps professoral pour discuter de la supervision potentielle de leur recherche postdoctorale avec financement externe (ex : CRSH, Mitacs).

Stagiaires postdoctorales actuelles :

Anna-Louise Crago est chercheure postdoctorale CRSH Banting pour un projet de recherche intitulé Complicating Gender in Armed Conflict: Mapping Governance Approaches to Sex Workers by Armed Groups in Eastern DR Congo. Anna-Louise Crago travaille sous la supervision de Chris Bruckert.

Emma McKenna est chercheure postdoctorale CRSH Banting. Ses projets de recherche touchent l’histoire du féminisme, le travail du sexe, la lutte contre la violence et les maladies chroniques. Emma McKenna travaille sous la supervision de Chris Bruckert.

sava saheli singh est la chercheure postdoctorale eQuality-Scotiabank en IA et surveillance. Au sein du eQuality Project, sava saheli singh travaille avec Valerie Steeves sur un projet de recherche qui examine comment les enseignant(e)s utilisent les technologies d'apprentissage dans leur pratique et comment cela a été influencé par la COVID-19. En tant que chercheure au sein de l’Initiative IA + Société, sava saheli singh produit un court métrage de fiction, dans un futur proche, qui se concentre sur les questions relatives à l’utilisation de l’IA et à la prise de décision algorithmique dans le contexte de la technologie éducative.

 

Récents stagiaires postdoctoraux :

Ciara Bracken-Roche était chercheure postdoctorale CRSH (2018-2019) pour un projet intitulé Drones and Big Data: Governance Techniques and Their Implications for Policing in Contemporary Canadian Society. Elle travaillait sous la supervision de Valerie Steeves. Ciara Bracken-Roche est maintenant professeure adjointe en criminologie, au Département de droit à l’Université Maynooth en Irlande.

Wahida Chowdhury était chercheure postdoctorale eQuality (2017-2019) et travaillait sur un projet intitulé Canadian Kids Online: Using Surveys to Map Children’s Experiences on the Internet, dans le cadre du projet eQuality Project, un partenariat de recherche financé par le CRSH et dirigé par Valerie Steeves. Wahida Chowdhury est maintenant analyste en recherche à Emploi et Développement Social Canada.

Hayley R. Crooks était chercheure postdoctorale eQuality (2018-2020) et examinait l’utilisation de la technologie par les jeunes à travers des interventions éducatives, y compris les utilisations pédagogiques émergentes de la technologie pendant la pandémie de la COVID-19. Cette recherche sur la technologie et l’éducation prenait place dans le cadre du eQuality Project, un partenariat de recherche financé par le CRSH et dirigé par Valerie Steeves. Hayley R. Crooks dirige maintenant une firme de consultants en recherche et est professeure à temps partiel à l’Université d’Ottawa.

Laura Di Spurio était chercheure postdoctorale (2019) pour un projet intitulé “Little Girls are Killed”: Transnational Moral Panic and the Making of At-Risk Girls in the European Belle Époque, sous la supervision d’Isabelle Perreault. Laura Di Spurio est maintenant Wiener-Anspach Postdoctoral Fellow à la Faculté d’histoire à l’Université Oxford en Angleterre.

Alexander McClelland était chercheur postdoctoral CRSH Banting (2019-2020) pour un projet intitulé Confidentiality, Anonymity & Epistemological Exclusion: Challenges & Strategies for Realizing Ethical & Inclusive Research, sous la supervision de Chris Bruckert. Le projet, toujours en cours, examine l’importance des promesses de confidentialité dans les projets de recherche qualitative sur des activités criminalisées ou touchées par l’opprobre social. Alexander McClelland est maintenant professeur adjoint à l’Institute de criminologie et de justice criminelle à l’Université Carleton.

Midori Ogasawara était chercheure postdoctorale CRSH Banting (2019-2020) pour un projet supervisé par Valerie Steeves sur les collaborations entre les agences de sécurité et les entreprises de Big Data. Le projet analysait les collaborations qui transforment les limites juridiques de la surveillance de masse au Canada en légalisant des formes de surveillance autrefois illégales. Midori Ogasawara est maintenant professeure adjointe au Département de sociologie à l’Université Victoria.

Sachil Singh était chercheur postdoctoral (2016-2018), sous la supervision de Valerie Steeves pour le Big Data Surveillance Project, financé par le CRSH. Il est maintenant professeur auxiliaire au Département de sociologie, et chercheur postdoctoral au Surveillance Studies Centre, à l’Université Queen’s. Il poursuit ses recherches sur les effets du « big data » aux intersections de la « race » et de la santé.

Haut de page