Sanni Yaya publie « Risquer la mort pour donner la vie »

Publié le jeudi 18 mai 2017

couverture du livre : Risquer la mort pour donner la vie : Politiques et programmes de santé maternelle et infantile en Afrique

Le professeur de l’École de développement international et mondialisation,  Sanni Yaya, publie le livre Risquer la mort pour donner la vie : Politiques et programmes de santé maternelle et infantile en Afrique aux Presses de l’Université de Laval.

Description

La mortalité maternelle n’a pas été considérée partout comme une fatalité. Dans la Grèce antique, la femme morte en couches était honorée au même titre que le guerrier mort au combat : tous les deux donnent leur vie afin que la vie continue. Si la santé des mères constitue un véritable enjeu de santé publique à l’échelle de la planète, plusieurs pays ont encore du mal à freiner l’évolution des courbes de décès et des millions de femmes en Afrique continuent de mourir en donnant la vie. Dans ce continent où une course contre la montre se joue quotidiennement, des solutions simples et économiques existent pourtant déjà. 

Pour faire le point sur toutes ces évolutions qui ont marqué le champ de la santé maternelle en Afrique, qu’il s’agisse de politiques ou de programmes, cet ouvrage réunit des contributions originales de grande qualité de chercheurs issus de différents pays. Les chapitres qu’il regroupe sont bien menés et construits sur des faits et des connaissances plurielles dans plusieurs contextes africains. À travers des réflexions documentées et structurées autour de données probantes, les auteurs se proposent d’éclairer certains des enjeux récents de la santé des femmes au moyen d’une approche pluri et transdisciplinaire et viennent nous rappeler brutalement à quel point, dans le champ pluriel des problématiques de santé mondiale, celle de femmes reste malheureusement une quête encore inachevée et inégalitaire. 

Auteur

Sanni Yaya est professeur agrégé et directeur de l’École de développement international et mondialisation (EDIM). Il est rédacteur en chef adjoint de la revue britannique BMJ Global Health.

Haut de page