Dalie Giroux publie le livre « La généalogie du déracinement : Enquête sur l'habitation postcoloniale »

Publié le jeudi 17 janvier 2019

couverture de livre

La professeure agrégée Dalie Giroux publie le livre : La généalogie du déracinement : Enquête sur l'habitation postcoloniale aux Presses de l'Université de Montréal.

Comment habitons-nous, dans la Nord-Amérique? Quelle est notre manière collective d'être sur cette terre et comment en tirons-nous notre subsistance? L'ouvrage propose une enquête géophilosophique sur l'habitation postcoloniale, qui fait apparaître le vécu spatial contemporain comme un mouvement général de déracinement. Ce mouvement correspond au processus de colonisation et à la révolution industrielle, dont l'habitat actuel est le résidu.

L'autrice met au jour les forces, les valeurs et les formes de cet arrachement, en même temps qu'elle examine celles de la résistance à cette tendance, exposant ainsi les tensions du rapport à la territorialité. La méthode retenue, transdisciplinaire, réunit l'analyse du discours, l'auto-ethnographie, la documentation photographique, l'histoire des idées, la critique littéraire et l'analyse phénoménologique : une démarche inédite et fructueuse, qui débouche sur une poétique de l'espace.

Dalie Giroux enseigne la théorie politique à l'Université d'Ottawa depuis 2003. Transdisciplinaires, ses recherches portent sur l'articulation entre l'espace, le langage et le pouvoir.

Haut de page