Instructions pour le projet de thèse - doctorat en sociologie

Ces lignes directrices présentent le format que les étudiant.e.s et les superviseur.e.s doivent suivre pour la préparation du projet de thèse pour le programme de doctorat en sociologie. La proposition doit compter de 25 à 40 pages dactylographiées (sans la bibliographie, le plan et l’échéancier ainsi que les outils méthodologiques -questionnaire, grille d’entrevue, etc.). Présentation : 1,5 interligne, page titre, pages numérotées, police de 12 points, marges de 1 pouce. Veuillez référer aux manuels de style APA ou Chicago pour la présentation des références et les règles générales de présentation.

Voici les éléments qui devraient être présents dans votre projet sans nécessairement respecter l’ordre de présentation. Un projet de recherche qui s’inscrit dans une démarche inductive et itérative prend une forme différente d’un projet qui s’inscrit dans une perspective hypothético-déductive.

  1. Objectif(s), question(s), thèse ou argument et pertinence : Indiquez le principal objectif ou les objectifs généraux qui guident votre projet de recherche : quelle est la pertinence sociale, théorique et empirique de votre projet? Formulez la ou les questions de recherche précises auxquelles vous essaierez de répondre à travers votre étude. Énoncez l’argument central (ou la thèse) que vous défendrez (il s’agit de donner une idée générale de la direction que vous voulez prendre).Établissez la portée de l’étude proposée : en quoi votre recherche permettra-t-elle de produire des connaissances originales? Et surtout en quoi contribuera-t-elle à l’avancement du savoir/des connaissances en sociologie aux plans théorique et empirique?
  2. La problématisation : Présentez le sujet proposé pour votre thèse.
    1. Si vous développez une recherche empirique, présentez le problème empirique, puis discuter de sa problématisation dans la littérature sociologique. Faites le point sur la littérature existante sur le sujet et décrivez les principaux enjeux, questions ou débats qu’elle soulève : démontrez ce que l’on sait de votre sujet et ce que l’on devrait investiguer ou réfléchir davantage. Précisez le problème de recherche que votre thèse veut aborder et développez votre argumentaire sur sa pertinence (lacune de nos connaissances empiriques, insuffisance de la compréhension actuelle du sujet, etc.). Cette section devrait présenter de manière convaincante le « quoi » et le « pourquoi » du sujet choisi pour la thèse.
    2. Si vous développez une recherche théorique, présentez le problème, puis discuter sa problématisation au sein de la littérature sociologique. Examinez les traits les plus marquants des commentaires théoriques portant sur le problème à l’étude, décrivez les principaux enjeux, questions et débats qu’ils soulèvent : explicitez l’avancée des connaissances sur le problème à l’étude et identifiez ce qui reste à creuser et à développer et dites pourquoi. Précisez le problème de recherche que votre thèse veut aborder et développez votre argumentaire sur sa pertinence (lacune des connaissances théoriques, insuffisance de la compréhension actuelle du sujet, nouvelles perspectives sociales éclairant différemment les enjeux interprétatifs, etc.). Cette section devrait présenter de manière convaincante le « quoi » et le « pourquoi » du sujet choisi pour la thèse.
  3. Cadre ou contexte théorique : Articulez les concepts ou le cadre théorique pertinents à votre projet de doctorat -- traditions ou courants d’étude, débats, propositions théoriques et concepts clés issus des recherches antérieures en sociologie (et dans d’autres domaines le cas échéant). Il s’agit non seulement de détailler votre appareillage théorique, mais aussi de bien montrer quels sont les traditions et concepts dont vous vous inspirez, d’en expliquer le pourquoi, et de vous situer vis-à-vis les autres traditions et concepts aussi disponibles pour l’étude de votre sujet. Tous les concepts énoncés dans votre question de recherche devraient être explicités dans le contexte théorique. Pour certains auteurs, le cadre ou le contexte théorique s’inscrivent dans la problématisation, notamment dans la construction de projet utilisant une approche inductive.
  4. Cadre méthodologique : Présentez la stratégie méthodologique que vous prévoyez utiliser pour rencontrer le ou les objectifs de votre étude -- approche, méthode(s), type(s) et sources d’information, dimensions spatiale et temporelle, enjeux éthiques. Montrez clairement comment cette stratégie méthodologique vous permettra de rassembler et d’analyser les informations nécessaires au soutien de votre argument central et à répondre à votre ou vos questions de recherche. Montrer sa faisabilité en fonction des limites temporelles, économiques et d’accès aux informations. S’il y a lieu, discutez des préoccupations méthodologiques pertinentes pour votre étude (éthique, pouvoir, altérité, etc.). Dans le cas d’une thèse théorique, expliquez comment votre démarche permettra de soutenir vos arguments.
  5. Plan provisoire de la thèse : Titre proposé de la thèse, titres des chapitres et bref aperçu du contenu proposé pour chaque chapitre.
  6. Échéancier de production de la thèse : Cet échéancier devrait inclure toutes les étapes nécessaires de votre processus de recherche (depuis l’approbation éthique jusqu’à l’achèvement de la thèse en passant par la collecte de données, leur traitement et analyse, et la rédaction des chapitres).
  7. Bibliographie : Incluez les références bibliographiques de toutes les sources citées dans la proposition de thèse.

 

En cas d’échec au projet de thèse, il y a possibilité d’une reprise, si la personne n’a pas eu d’autre échec dans son programme. Deux échecs dans le programme, soit de cours, de l’examen de synthèse ou du projet de thèse entrainent le retrait du programme.

L’étudiant a la responsabilité d’acheminer son projet de thèse à son superviseur, aux membres du comité ainsi qu’au secrétariat de l’École par courriel. Le membre qui souhaite obtenir une copie papier doit en informer l’étudiant au moment du dépôt. 

Chaque étudiant(e) doit déposer son projet de thèse avant la fin de sa huitième session d’inscription. Après la fin de la huitième session, une note de NS sera accordée. Dans les cas où l’étudiant(e) a débuté le programme au mois de janvier, ou si une propédeutique a été complétée, la date limite est la fin de la dixième session d’inscription. Toute dérogation doit être approuvée par le responsable des études supérieures. Les renseignements ci-dessus s’appliquent aux étudiant(e)s qui ont débuté le programme après le 1er septembre 2019. 

 

 

 

Haut de page