Administration

Personnel administratif

JoAnne St-Gelais

Héraclite, philosophe grec, a dit : « Rien n’est permanent, sauf le changement ». Si chaque année universitaire est ponctuée de changements, 2016-2017 en a cependant connu de particulièrement importants, à commencer par l’entrée en fonction d’un nouveau recteur. Avec la mise en œuvre d’un nombre remarquable de modifications organisationnelles et de nouveaux systèmes, l’Université se transforme pour l’avenir. Mais ce qui me frappe surtout, c’est l’esprit d’équipe qui a caractérisé notre faculté tout au long de l’année, alors que nous avons collaboré pour rester à la hauteur de tous ces changements, et même les devancer.

Notre personnel administratif s’implique à fond dans une variété d’activités touchant aussi bien à l’expérience étudiante qu’au soutien dont nos professeurs ont besoin. Qu’il s’agisse des budgets ou du fonctionnement de la Faculté, il fournit, avec ses idées et ses connaissances qui enrichissent nos discussions stratégiques, une précieuse contribution nous permettant de nous adapter à notre nouvelle réalité.

Lorsque je jette un regard rétrospectif sur nos réalisations, je suis emplie de gratitude pour tout le beau travail accompli par les membres du personnel de la Faculté, qu’ils soient encore parmi nous ou qu’ils nous aient quittés non sans laisser leur empreinte. Ils ont mené une planification judicieuse et ont fait preuve de véritable dévouement. Grâce à eux, notre position est aujourd’hui des plus solides. C’est pourquoi je tiens à souligner l’expertise inestimable de tous nos employés, ainsi que leur acharnement, leur professionnalisme et leur dynamisme sans pareil.

Même si les prochaines années apporteront sans aucun doute leur lot de défis, je ne saurais imaginer une meilleure équipe sur laquelle compter pour y faire face ensemble avec résilience, efficacité et brio.

Finalement, au nom du personnel administratif de la Faculté des sciences sociales, je tiens à remercier le doyen, les vice-doyens, les directeurs, les professeurs et les chercheurs qui nous épaulent jour après jour tandis que nous menons notre mission et veillons aux intérêts fondamentaux de nos étudiants.

JoAnne St-Gelais, Directrice administrative

 

Finances

mégaphone avec bulle de texte avec un sac d'argent dans le centre

La Faculté a un budget de fonctionnement de plus de 56 millions de dollars et un budget de recherche de plus de 10 millions.

  • Budget de fonctionnement 56 268 607 $
  • Fonds de recherche et en fiducie (gérés par la Faculté) 10 500 000 $

Historique de la Faculté et ses unités scolaires

L'entrée principale de l'édifice de la Faculté des sciences sociales

La remarquable histoire des sciences sociales à l'Université d'Ottawa commence par la création de l'École des hautes études politiques en 1936. Même si les disciplines fondatrices telles que les études politiques et la psychologie occupent aujourd'hui une place centrale au sein de la Faculté, elles ont été créées avant même la naissance de la Faculté comme telle et ne s'y sont greffées que progressivement. C'est en 1955, par l'ajout du Département de science économique, du Département de sociologie et de l'École d'études politiques, qu'est enfin créée la Faculté des sciences sociales. Pendant les décennies qui suivent, entre 1968 et 2008, la croissance de la Faculté se poursuit, avec l'ajout de six autres unités scolaires. Aujourd'hui, valorisant plus que jamais l'interdisciplinarité, la faculté est composée de deux départements, six écoles et un institut.

Haut de page