Victoria Barham, Vice-doyenne aux études de premier cycle

Au cours de la dernière année, l’équipe du vice-décanat aux études de premier cycle a consacré beaucoup de temps et d’énergie à l’amélioration de l’expérience étudiante et à l’élaboration de stratégies de rétention étudiante.

Afin de mieux nous préparer à l’arrivée, en septembre, du nouveau modèle de conseillance scolaire qui s’appliquera à l’ensemble de l’Université, nous avons envoyé notre tout premier sondage de satisfaction aux étudiants et étudiantes. Son objectif était non seulement d’évaluer leur taux de satisfaction à l’égard des services facultaires comme le bureau des études de premier cycle, le Centre de mentorat et les programmes internationaux, mais aussi de savoir ce qui, de leur point de vue, devrait faire partie des priorités dans nos efforts d’amélioration. Nous espérons que le sondage constituera un moyen de communication efficace pour les étudiants, mais surtout, que les résultats nous permettront de mesurer l’efficacité des efforts que nous faisons actuellement pour nous concerter et fournir aux étudiants l’information et le soutien dont ils ont besoin pour réussir et se réaliser pleinement. 

Nous avons à cœur d’offrir aux étudiants des occasions d’apprentissage à la fois concrètes et gratifiantes, à l’intérieur comme à l’extérieur de la salle de classe. De toute les facultés à l’Université, la nôtre peut se targuer d’avoir le plus grand nombre d’étudiants coop (le régime coop étant offert dans 18 de nos programmes), ainsi que le plus grand nombre d’étudiants participant à des projets de mobilité internationale, que ce soit dans le cadre d’échanges, de stages ou de cours de recherche sur le terrain.

Cette année encore, nos étudiants ont choisi de s’impliquer activement dans leurs études en participant aux activités suivantes :

  • un projet de recherche dirigée pour les étudiants de quatrième année qui leur permet d’acquérir de l’expérience en recherche avec un membre du corps professoral;
  • une thèse de spécialisation en psychologie pour les étudiants de quatrième année en psychologie;
  • des placements dans le cadre du programme d’apprentissage par l’engagement communautaire (AEC), tant sur le campus qu’ailleurs;
  • des stages;
  • le cours Walls-to-Bridges, offert par le Département de criminologie, qui permet à des étudiants de suivre un cours aux côtés de détenus dans une salle de classe du Centre de détention d’Ottawa-Carleton;
  • le Défi du gouverneur, organisé par le Département de science économique en partenariat avec la Banque du Canada, au cours duquel l’équipe de l’Université d’Ottawa s’est rendue en ronde finale et qui a permis à plusieurs membres de l’équipe de recevoir des offres d’emploi de la Banque.

L’engagement de nos unités scolaires et de notre corps professoral à offrir une expérience universitaire sans égale se manifeste également dans les initiatives menées par des professeurs comme Daniel Stockemer, du Département d’études politiques, qui a mis à contribution ses étudiants pour publier une revue de recherche en ligne au premier cycle axée sur la politique, les politiques et la société. Cet exemple remarquable d’implication du corps professoral a recueilli des soumissions d’étudiants d’universités partout dans le monde, dont l’Université Harvard!

Plusieurs autres activités organisées par la Faculté contribuent à assurer la qualité de l’expérience des étudiants de premier cycle. La Semaine des sciences sociales, qui s’est tenue de nouveau en septembre dernier, gagne en importance; elle offre aux étudiants des ateliers pour les aider à mettre toutes les chances de succès scolaire de leur côté. Nous avons aussi lancé cet hiver notre première Semaine de sensibilisation à la santé mentale, pendant laquelle les étudiants et le personnel pouvaient prendre part à des activités favorisant le bien-être et la santé mentale. Elle a été rendue possible grâce aux fonds recueillis lors de la campagne Mardi je donne, laquelle a également servi à financer des bourses pour des étudiants dont la durée des études est prolongée en raison de problèmes de santé mentale. Les semaines thématiques, consacrées à des programmes spécifiques, ont également eu beaucoup de succès cette année. C’est toujours valorisant de constater que les évènements scolaires organisés par les associations étudiantes sont généralement les plus populaires auprès des étudiants. Il s’agit là d’un témoignage éloquent de la volonté de nos étudiants de s’investir dans leurs études.

Nous avons des plans ambitieux pour l’année qui vient : la mise en œuvre de nouvelles initiatives pour encourager la rétention étudiante, des changements majeurs à plusieurs programmes actuels de premier cycle ainsi que du travail de préparation pour la création de nouveaux programmes, entre autres. Grâce à un don de 500 000 $ pour financer notre initiative Tremplin pour l’innovation, nous nous apprêtons à offrir à nos étudiants de première et deuxième années des occasions d’acquérir de l’expérience en innovation sociale et d’aider, par leur créativité, leur optimisme et leur détermination, des organismes communautaires. Les étudiants devront en effet trouver des solutions innovantes aux problèmes que leurs aînés ont été incapables de résoudre; ce qu’ils proposeront sera sans aucun doute fascinant!

Victoria Barham, Vice-Doyenne aux études de premier cycle

Haut de page