John Sylvestre, Vice-doyen à la recherche

John Sylvestre

La recherche est plus intense et plus dynamique que jamais à la Faculté des sciences sociales. Pendant l’année écoulée, une nouvelle chaire de recherche nous a été octroyée (Michael Williams, École supérieure d’affaires publiques et internationales) et nous avons engagé une nouvelle titulaire pour une Chaire de recherche du Canada (Monnica Williams, École de psychologie). Les centres et instituts de recherche de la Faculté bénéficient d’un budget supérieur et d’un meilleur soutien administratif. Le financement de la recherche continue de croître : la Faculté a obtenu plus de 11 millions $ l’an dernier, grâce à la notoriété croissante de nos collègues et de leur apport à leur domaine.

Il y a fort à faire pour soutenir cet essor. Cette année, par exemple, nous avons revitalisé le Comité de la recherche en l’ouvrant à toutes les unités, aux titulaires de chaires de recherche ainsi qu’à nos centres et instituts. Le Comité s’est subdivisé en sous-comités chargés respectivement du renouvellement du plan stratégique de la recherche, de l’élaboration d’un plan de reconnaissance et de prix ainsi que l'évaluation des concours internes et de la formulation de recommandations pour améliorer ces derniers.

Le renouvellement du plan stratégique de recherche a commencé par des consultations auprès de chercheurs et chercheuses de toute la Faculté, qui en sont à des stades différents de leur carrière. Nous voulions sonder leur avis sur la façon de renforcer les capacités de recherche de la Faculté. Les discussions se sont poursuivies au sein du Comité de la recherche ainsi qu’avec la direction de la Faculté. De là, nous avons établi de nouvelles priorités de recherche, qui serviront de guide pour les projets à venir.

Cette année, la Faculté a pu augmenter le financement de la recherche de manière substantielle en proposant un concours unique. Les candidats pouvaient obtenir une somme allant de 20 000 $ à 100 000 $. Le succès remporté inspirera une refonte des concours en général, le but étant d’offrir à nos chercheurs une aide plus substantielle et plus pertinente.

Autre nouveauté cette année : le lancement de l’initiative IMPACT 2019, sous la direction de Jennifer Wallner, de l’École d’études politiques. L’objectif est de proposer une plateforme vouée à la promotion des travaux et des réflexions de nos collègues pendant les élections fédérales à venir. J’ai l’intention de continuer à chercher avec nos collègues des moyens de collaborer à l’essor et à la promotion de la recherche à la Faculté.

Le Bureau de la recherche est plein renouvellement : il comptera de nouveaux postes et accueillera de nouveaux visages. Fidèles à la tradition de la Faculté, nous voulons continuer d’offrir des services d’exception, mais améliorer en outre notre capacité d’aider nos collègues.

La Faculté des sciences sociales est riche de remarquables succès sur le plan de la recherche, et l’avenir est manifestement porteur de succès plus grands encore. J’envisage avec le plus grand enthousiasme la possibilité de continuer de travailler avec vous et avec notre nouvelle doyenne, Victoria Barham, pour que ces promesses soient remplies.

John Sylvestre, Vice-doyen, Recherche

Haut de page