Les données probantes qui comptent. Utilisation des renseignements à des fins décisionnelles

Contexte

On a déjà dit d’un conseiller auprès de l’exceptionnel premier ministre britannique, sir Winston Churchill, que son inestimable compétence était « sa capacité de distinguer entre ce qui compte et ce qui ne compte pas. » [Traduction]

Les cadres et les gestionnaires du secteur public prennent constamment des décisions – des décisions à propos du personnel, des budgets, des programmes. Dans la plupart des situations, ils disposent d’au moins deux plans d’action viables. Alors la question qui se pose est la suivante: Sur quelle base doivent-ils prendre ces décisions? Qu’est-ce qui compte (ou qui ne compte pas)?

La prise de décisions ne sera jamais rationnelle et précise. Des renseignements complets ne sont jamais disponibles, et même s’ils l’étaient les décideurs n’auraient pas le temps de l’évaluer. Alors l’instinct et l’expérience sont toujours des atouts clés. Mais suffisent-ils? Comment une utilisation judicieuse de l’information peut-elle améliorer le processus décisionnel?

Cette série de deux séminaires d’une journée offre un aperçu de haut niveau des techniques, des concepts et des défis liés à la collecte, à l’analyse et à l’utilisation des renseignements à des fins décisionnelles. Nous limiterons le propos à des sources clés de renseignements sur les programmes qui se trouvent dans la plupart des organisations du secteur public : la mesure du rendement et l’évaluation des programmes.

Chacun des deux modules d’une journée peut être suivi isolément.

La série vise les hauts fonctionnaires, les gestionnaires et les directeurs qui souhaitent raffermir leur compréhension des aspects essentiels de la génération et de l’utilisation de l’information issue de la mesure du rendement, de l’évaluation des programmes et de l’évaluation des risques.

Animateur

Mark Schacter

Les cours sont dirigés par Mark Schacter, un chef de file de l’application des concepts et des techniques de gestion axée sur les résultats et de mesure du rendement aux programmes publics. Au cours des 20 dernières années, il a conseillé et appuyé les gouvernements et les organisations internationales sur les questions de mise en œuvre et d’élaboration des politiques en gouvernance, en reddition de comptes, en gestion axée sur les résultats, en évaluation des risques, en mise au point de stratégies et en développement institutionnel. Avant de lancer son cabinet-conseils indépendant en 2003, il a été directeur de la Gouvernance et de la Responsabilité sociale des entreprises chez le Conference Board du Canada à Ottawa, directeur de l’Institut sur la gouvernance à Ottawa, et spécialiste du Développement institutionnel à la Banque mondiale à Washington (D.C.). De plus amples renseignements à propos de Mark Schacter se trouvent à www.schacterconsulting.com.

Module A – La mesure du rendement

La gestion du rendement est plus qu’une simple exigence incontournable de satisfaction des obligations en matière de responsabilités à l’égard du public. C’est un outil de gestion vital qui appuie la planification et la prise de décisions en offrant des renseignements opportuns et continus sur les programmes qui contribuent à produire les retombées sociales et économiques visées.

Que vous participiez ou non aux activités quotidiennes de la mesure du rendement, il est important de comprendre comment les cadres de mesure du rendement sont conçus, comment ils peuvent ajouter de la valeur à la prise de décisions, et quelles en sont les limites.

Grâce à des exposés, à des séances interactives et à des travaux en petits groupes, ce séminaire décrit, analyse et offre aux participants des occasions de travailler avec les concepts fondamentaux qui sous-tendent la mesure du rendement. L’accent y est mis sur la pratique par opposition à la théorie.

Les questions qu’on y traitera comprennent ce qui suit :

  • Quelles sont les étapes essentielles menant à l’élaboration d’un ensemble de mesures du rendement?
  • Quels sont les principaux défis que vous devrez relever au moment d’élaborer les mesures du rendement?
  • Quelles sont les caractéristiques clés d’une bonne mesure du rendement?
  • Qu’est-ce qu’un modèle logique et pourquoi est-ce utile?
  • Quel est le lien entre la mesure du rendement et l’évaluation des programmes?
  • Quel est le lien entre la mesure du rendement et l’évaluation des risques?

Module B – L’évaluation des programmes

L’évaluation des programmes est une pierre angulaire de l’amélioration continue au sein de la fonction publique. Les évaluations de qualité appuient la prise de décisions en offrant une analyse approfondie de l’incidence des programmes sur les Canadiens, des motifs derrière les réussites et les échecs passés, et des recommandations concises et applicables portant sur la façon d’intégrer les leçons du passé aux initiatives actuelles et éventuelles.

Grâce à des exposés, à des séances interactives et à des travaux en petits groupes, ce cours d’une journée décrit, analyse et offre aux participants des occasions de travailler avec les concepts fondamentaux qui sous-tendent l’évaluation des programmes. L’accent y est mis sur la pratique par opposition à la théorie.

Les questions qu’on y traitera comprennent ce qui suit :

  • En quoi l’évaluation diffère-t-elle de la mesure du rendement?
  • Quelles sont les étapes essentielles de la réalisation d’une évaluation?
  • Quelles sont les questions d’évaluation essentielles?
  • Qu’est-ce qu’une « évaluation des incidences » et qu’entend-on par « déterminer les données contre-factuelles »?
  • Quelles sont certaines conceptions d’évaluation essentielles?
  • Qu’est-ce que l’« évaluation participative » et quelle en est l’utilité?
     

Les commentaires d’ex-participants

- Ce fut le cours le plus efficace que j’ai suivi.

- Mark était intéressant et renseigné. Un environnement où les participants souhaitaient apprendre.

- Excellentes présentations et bons exemples.

Lieu

Centre en gestion et politiques publiques
Université d’Ottawa
Maison Odell, 180, rue Waller Sud
Ottawa (Ontario) K1N 9B9

Frais d’inscription

600 $ (taxe en sus) par modules.

Comprend les documents de cours, les repas pendant la journée et le stationnement sur le campus.  Le cours est offert en anglais et accueillera au plus 20 participants.

Pour s’inscrire

Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec nous au cgpp-cpmp@uOttawa.ca, tél.: 613-796-6100 

Veuillez lire notre politique d'annulation.

Pour de plus amples renseignements sur le cours

Contactez Mark Schacter à mark@schacterconsulting.com.

Haut de page