Conception du programme

participants

Une journée et demie par mois, des cadres supérieurs chevronnés quittent leur emploi du temps chargé pour le calme de l’École supérieure d’affaires publiques et internationales de l’Université d’Ottawa. Le Centre en gestion et politiques publiques est situé dans la maison Odell, une résidence historique du XIXe siècle entièrement restaurée, offrant un cadre idéal pour parler à bâtons rompus (selon les règles de Chatham House, visant à susciter des échanges sincères, sous le sceau de la confidentialité).

Le programme a recours à diverses approches et méthodes:

  • des contacts personnels et une conversation franche avec des dirigeants exceptionnels issus du secteur public et privé,  de la sphère politique, des médias et du milieu universitaire (on trouvera des exemples des dernières années dans l’annexe A);
  • des exercices stimulants qui poussent les participants à apprendre et à mettre en pratique les compétences et les connaissances qu’ils viennent d’acquérir;
  • des débats et des échanges permettant aux participants de tirer des leçons du vécu des uns et des autres; 
  • des voyages choisis avec soin et des rencontres avec des gens, des cultures et des instances qui jouent un rôle important dans le monde qui nous entoure;
  • des lectures sur divers sujets et des occasions de découvrir de nouvelles sources de renseignements;
  • des études de cas préparées par les participants, fondées sur leur expérience professionnelle personnelle et axées sur les questions de gestion soulevées dans le cadre du programme;
  • l’approfondissement d’une « pratique du leadership » personnelle (ce mélange d’expérience, de compétences, de culture et d’énergie qui définit le style de leadership de chacun) au moyen d’un encadrement et d’une réflexion personnelle structurée.

Mais la principale caractéristique de cette aventure est sans doute de cheminer aux côtés de compagnons de voyage. La dynamique de groupe régnant au sein de chaque cohorte contribue énormément à la qualité du perfectionnement des cadres. Les antécédents, le savoir-faire et la perspective propres à chaque participant, de même que les différentes organisations dont ils proviennent et les différents styles et expériences de gestion au sein de la fonction publique et ailleurs contribuent largement à l’apprentissage et au soutien mutuels.

La franchise des échanges qui ont lieu entre des collègues représentant diverses facettes du système, et les liens de confiance qui les unissent, sont un précieux atout qui leur servira bien après la remise des diplômes, pendant toute leur carrière.

Initiation et « camp de base »

Pour que tous les participants démarrent sur un fondement commun, nous savons qu’il est primordial de les initier au programme. Par conséquent, début automne, le programme débute par une session d’initiation dont la formule ressemble à celles qui suivront. Les participants sont accueillis, présentés les uns aux autres, et informés sur le programme. Pour évaluer et retracer leur propre perfectionnement, ils sont ensuite invités à réfléchir au concept de «pratique personnelle du leadership».

Étant donné que les participants s’inscrivant au programme n’ont pas tous le même niveau de connaissance des rudiments de la gouvernance et de la gestion publique au Canada, un « camp de base » de deux sessions de deux jours chacune est offert, avant le début du programme régulier. Ces sessions intensives donnent un aperçu du Parlement, du Cabinet, du rôle  des gouvernements fédéral et provinciaux/territoriaux, et des relations entre ces différents ordres de gouvernement; du rôle des tribunaux; de l’appareil gouvernemental; du processus stratégique; des lois et règlements; de la préparation d’un plan financier et d’un budget des dépenses; des comptes publics et de la reddition de comptes.

Même si le camp de base revient à l’essentiel, il a beaucoup de succès auprès des participants. Cette session est également l’occasion pour les participants de fixer les premiers objectifs de perfectionnement individuel et collectif dans le contexte du programme.

Contenu du programme

Le programme est organisé en deux parties, comprenant chacune des sessions d’au moins huit jours et demi ou de deux jours.

Partie 1: La gestion du secteur public

  • Nous commençons par une synthèse des intentions stratégiques et des pratiques judicieuses dans les domaines fondamentaux de la gestion du secteur public que sont la gestion des ressources humaines, la gestion des finances, la gestion de l’information et des technologies, les opérations, les valeurs et l’éthique, ainsi que la reddition de comptes;
  • Nous portons ensuite notre attention sur la gouvernance, ce qui comprend le contexte politique de la gouvernance démocratique, les relations entre les politiques et les hauts fonctionnaires, l’importance de la confiance populaire, l’influence des médias et des médias sociaux, le rôles des organismes centraux, les relations fédérales-provinciales/territoriales; la gouvernance autochtone au Canada, et des comparaisons avec la gouvernance exercée dans les provinces, dans les sociétés privées et dans les organismes à but non lucratif;

Partie 2: Le Canada et le monde et l’utilisation judicieuse des données factuelles

  • Cette partie porte sur la place du Canada dans le monde et sur l’incidence des tendances internationales sur la gestion publique, la gouvernance et le leadership, sans oublier  la place du Canada en Amérique du Nord,  ses relations avec l’Asie, l’Europe et l’Amérique latine, ses relations multilatérales, ainsi que ses politiques en matière de défense, de sécurité mondiale et de développement international.
  • Dans cette partie, nous examinons aussi la nature des données factuelles et la gestion des risques appliquée à la formulation des politiques et l’application des lois, y compris l’interaction entre l’analyse des politiques, la recherche, l’opinion publique et le leadership politique. On tient également compte des applications dans le domaine de la science et de la réglementation, des politiques économiques et sociales, ainsi que du renseignement.

Un thème transversal est imbriqué dans chacune des parties, soit Le perfectionnement personnel et le perfectionnement en leadership.Le leadership efficace comporte une dimension affective et interpersonnelle cruciale. Par conséquent, nous offrons à chaque participant un encadrement personnalisé (jusqu’à six heures par participant) qui lui permettra de se pencher sur ce qu’il doit perfectionner pour être un meilleur leader, et d’élaborer des stratégies pour atteindre ses objectifs. Il sera également possible de participer à un encadrement de groupe.

Nous invitons aussi des leaders exceptionnels à discuter de leurs points de vue sur le leadership avec les participants; nous passons en revue les meilleures publications sur la gestion et, pendant les sessions régulières, nous traitons des difficultés les plus courantes. Tout ceci contribue au perfectionnement de la pratique personnelle du leadership parmi les participants.

Voyages d’études

Aux sessions de la maison Odell s’ajoutent trois voyages d’études d’une semaine (sans compter la période réservée aux déplacements). Le premier voyage d’études aura pour destination Londres et une autre capitale européenne. On y explorera la manière dont le Royaume-Uni et l’autre pays européen s’y sont pris pour procéder à une réforme de leur fonction publique dans un contexte de tensions budgétaires. Le second voyage, nous transportera à Washington et à New York pour nous pencher sur des enjeux et des organismes internationaux,  notamment l’Organisation des Nations Unies (ONU), le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale (BM), de même que pour nous rendre dans les plus grands centre de réflexion et d’expertise au monde. Le troisième voyages d'études est une visite dans une ville canadienne.Une ou deux sessions régulières seront également organisées à dans des villes comme Toronto pour faciliter l’accès à des conférenciers exceptionnels.

Récapitulation

Le programme de certificat se termine par deux sessions permettant aux participants de réviser et de consolider ce qu’ils ont appris – dans les deux parties du programme, lors des séances d’information intensives et de l’encadrement, tant au sujet du thème transversal qu’est le leadership que de leur pratique du leadership.

Haut de page