Cours de recherche dirigée du Centre d’études en gouvernance pour les étudiants de 4e année en sciences sociales (FSS 4550)

*** Veuillez noter que nous acceptons présentement les candidatures pour la session d'hiver 2022. La date limite pour la soumission des applications est le lundi 20 décembre 2021. ***

Les étudiants de quatrième année en sciences sociales ayant une moyenne d’au moins B+ pourront participer à un stage de recherche appliquée sur les thèmes de recherche abordés par le Centre d’études en gouvernance : gestion publique, politiques publiques et gouvernance. Ce stage de recherche est supervisé par un professionnel d'une organisation des secteurs publics ou privés ou d'un organisme à but non lucratif. Les chercheurs affiliés et les chercheurs invités du Centre sont aussi éligibles pour la participation à ce programme. Les stages sont offerts en langue française ou anglaise.

L'étudiant qualifié sera jumelé avec un professionnel expérimenté qui fixera les objectifs du projet avec l’étudiant et le rencontrera régulièrement pour superviser le stage pendant le semestre. L’équivalent d’un cours régulier (3 crédits) sera accordé aux étudiants qui auront réussi à atteindre les objectifs prévus. Le cours de recherche dirigé du Centre d’études en gouvernance est offert par la Faculté des sciences sociales de l'Université d'Ottawa et géré par la direction du centre et son équipe avec le soutien du bureau du vice-décanat aux études de premier cycle. Les étudiants qui sont acceptés dans le programme doivent s'inscrire au cours FSS 4550 (français).

L'objectif principal du programme est de fournir aux étudiants de quatrième année les plus performants une expérience professionnelle concrète en recherche dans les domaines les plus pertinents pour le Centre d’études en gouvernance.

Le nombre d'étudiants participants dépendra de la disponibilité des opportunités de recherche offertes par les organismes d'accueil, les chercheurs affiliés ou les chercheurs invités. En règle générale, le travail sur le projet de recherche sera effectué hors site, par le biais du télétravail, et ne sera pas rémunéré.

Les organisations d'accueil, les chercheurs affiliés ou les chercheurs invités contacteront ou rencontreront régulièrement les étudiants afin d’établir les objectifs du stage et le rapport de travail à remettre pour la complétion du stage. Pour obtenir les crédits du cours, les étudiants devront atteindre les objectifs fixés pour le stage. Le superviseur évaluera le stage et le rapport de recherche soumis par l’étudiant. L’évaluation finale sera déterminée par la direction du Centre d’études en gouvernance responsable de valider la notation finale de l’étudiant en fonction de l’évaluation du superviseur et du rapport de stage remis au centre. La note finale suivra le barème officiel d’évaluation alphanumérique de l’Université d’Ottawa.

Étudiants admissibles et engagements

Pour être admissible, un étudiant doit être inscrit dans la majeure, la spécialisation, la spécialisation conjointe ou la spécialisation en sciences sociales. En outre, l'étudiant doit avoir obtenu 81 crédits. Enfin, l'étudiant doit avoir maintenu une moyenne de B+ (7/10) ou plus au moment de postuler au programme.

Les étudiants doivent s'engager à consacrer environ 100 heures de travail au projet et accepter de rencontrer régulièrement le professionnel désigné par l'organisme d'accueil pour superviser l'étudiant. Les étudiants doivent s’engager à démontrer un niveau élevé de professionnalisme tout au long du projet.

À la fin du projet, les étudiants doivent préparer un bref rapport pour la direction du centre d’études en gouvernance. Ce rapport fera partie de l'évaluation pour la notation du cours. La note du cours sera attribuée par la direction du Centre d’études en gouvernance et doit comprendre les documents suivants:

  • une description d'une page du travail effectué ;
  • une copie de tout rapport de recherche produit par l'étudiant dans le cadre du stage;
  • une évaluation d'une page décrivant la qualité des interactions avec le professionnel chargé de superviser le stage ainsi qu’une description des compétences acquises ;
  • un texte réflexif de deux pages sur les apprentissages acquis et leurs pertinences pour la recherche effectuée au Centre d’études en gouvernance : la gestion publique, les politiques publiques et de la gouvernance..

Le fait de postuler et de se qualifier pour le programme ne garantit pas la participation. Le nombre de projets de recherche disponibles aura une incidence sur le nombre d'étudiants participant à un semestre donné. L'un des critères sera la moyenne cumulative de l'étudiant.

Le mécanisme d'attribution des stages est expliqué ci-dessous.

Organisations d'accueil éligibles et engagements

Les organismes d'accueil admissibles à ce programme fournissent des stages de recherche appliquée dans des domaines liés au champ de recherche du Centre d’études en gouvernance. Toutes les organisations externes à l’Université d’Ottawa sont éligibles. Ce qui n’exclut pas, à l’occasion, de produire des recherches en collaboration avec un professeurs membre du Centre d’études en gouvernance. Mais la supervision et l’encadrement du ou de la stagiaire devra se faire par un professionnel de l’organisation hôte.

Les organismes d'accueil, les chercheurs affiliés ou les chercheurs invités doivent fournir un bref document d'information pour chaque projet de recherche envisagé ainsi que le nom du professionnel chargé de superviser l'étudiant. Cette personne doit au minimum être titulaire d'une maîtrise ou d'un doctorat en sciences sociales, en gestion ou dans un domaine pertinent. Les offres multiples sont acceptées de la part d'une même organisation d'accueil. Pour chaque projet, les informations fournies doivent inclure :

  • le nom et l'adresse de l'organisme ;
  • le nom et le titre de la personne qui supervisera l'étudiant (doit être titulaire d'une maitrise ou d'un doctorat en sciences sociales, en gestion ou dans un domaine pertinent) ;
  • une brève description du projet de recherche et la pertinence pour le Centre d’études en gouvernance ;
  • l'identification de toute qualification spécifique requise de la part de l'étudiant pour pouvoir réaliser le projet de recherche.

Les organismes, les chercheurs affiliés ou les chercheurs invités intéressés à soumettre une offre de projet de recherche dirigé doivent soumettre un projet.

Les projets doivent être entrepris en français, en anglais ou dans un environnement bilingue.

L'organisme d'accueil, le chercheur affilié ou le chercheur invité doit s'engager à rencontrer l'étudiant participant à intervalles réguliers, au moins une fois par semaine, pour évaluer les progrès et orienter l’étudiant.

À la fin du projet, l'organisme d'accueil, le chercheur affilié ou le chercheur invité doit préparer une évaluation des performances de l'étudiant, en justifiant en quelques paragraphe et en précisant l’appréciation selon le barème suivant:

  • a dépassé les attentes (A/A+),
  • a répondu à toutes les attentes et, dans certains domaines, a dépassé les attentes (A-),
  • a réussi sur toutes les attentes (B+),
  • a réussi à répondre aux attentes les plus importantes mais n'a pas réussi à répondre à certaines attentes secondaires (C+/B),
  • a réussi à répondre à certaines attentes, mais n'a pas réussi à répondre à une ou plusieurs des attentes les plus importantes (D+/C/C+),
  • a répondu à certaines attentes secondaires mais n'a pas répondu aux attentes les plus importantes (E/D), ou
  • n'a répondu à aucune des attentes (F).

La direction du Centre d’études en gouvernance validera la note finale pour chaque étudiant du cours.

Processus d'attribution

Le programme n'est pas disponible pendant le trimestre d'été. À l'automne et à l'hiver, le Centre d’études en gouvernance lancera un appel aux organisations d'accueil potentielles pour développer et recevoir des projets de recherche pour les étudiants de 4e année en sciences sociales. Une banque de projets sera constituée et mise à la disposition des étudiants à la mi-août (trimestre d'automne) ou à la mi-décembre (trimestre d'hiver).

Les étudiants intéressés et qualifiés soumettront un formulaire comprenant leurs critères d'éligibilité (derniers relevés de notes de cours), et une lettre d’intention pour les projets disponibles (200 mots maximum). Chaque étudiant peut identifier un maximum de 2 projets (identifiant le premier et le deuxième choix). Une banque d'étudiants qualifiés sera préparée par le Centre d’études en gouvernance en tenant compte de leurs préférences.

La direction du Centre d’études en gouvernance sera chargée d'attribuer un premier tour de jumelage entre les projets de recherche et les étudiants. L'organisation d'accueil devra approuver ou désapprouver le jumelage proposé sur la base du dossier de l'étudiant. Certaines interactions pourraient être nécessaires afin que les intérêts des étudiants et les besoins des organisations d'accueil soient les mieux assortis. Une fois que l'organisme d'accueil aura approuvé l’appariement, l'étudiant se verra proposer une place dans le cours de recherche dirigée.

Le nombre de stages proposés pour une durée donnée peut être inférieur au nombre d'étudiants qualifiés et intéressés. Dans un tel cas, le Centre d’études en gouvernance privilégiera l’excellence du dossier scolaire. Les étudiants qualifiés qui se voient refuser un stage au cours d'un trimestre peuvent se porter candidats pour un autre trimestre. Les étudiants qualifiés seront autorisés à effectuer un seul stage au cours de leur quatrième année. Les étudiants étrangers peuvent participer.

Certaines offres de projets pourraient ne pas être comblées en raison du nombre limité d'étudiants. La direction du Centre d’études en gouvernance en informera alors les organisations concernées, les chercheurs affiliés ou les chercheurs invités. Dans ce cas, l'organisation sera invitée à soumettre son ou ses projet(s) pour le semestre suivant.

Organismes participants et inscription

Les organismes suivants ont confirmé leur participation au cours de recherche dirigée du Centre d’études en gouvernance:

Automne 2021

  • Projet avec une chercheure affiliée du Centre : Politiques publiques et gouvernance multi-niveaux en lien avec l'élévation du niveau de la mer en milieu urbain en Afrique subsaharienne. Ce projet de recherche fait partie de l'initiative plus large sur le droit de l'eau et la gouvernance du Centre.
  • Forum sur le rendement et la planification (FRP) : Examen et analyse de la nouvelle littérature scientifique, des sites Web, de divers médias sociaux sélectionnés et des politiques et initiatives du secteur public dans le domaine du rendement et de la planification.
  • Projet avec un chercheur affilié du Centre : Leadership numérique dans le secteur public. Examen et recommandations basées sur la littérature et des études de cas du leadership numérique dans le monde.
  • Projet sur la gestion publique, le gouvernement agile, l'innovation dans le secteur public, l'excellence organisationnelle
  • Leadership communautaire : comprendre le partenariat institutionnel entre les directeurs et directrices administratifs et élu.es dans les villes canadiennes
  • Projet sur l'approche axée sur l'obtention de résultats rapides : Postal Corporation of Kenya, collecte de données, délais de livraison, suivi des progrès
  • Projet de recherche sur l'évaluation des méthodes de mise en œuvre Agile/Adaptative utilisées dans le secteur public. Ce projet de recherche appliquée évaluera l'utilisation d'instruments de mise en œuvre expérimentaux et novateurs au Canada, en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient. Le travail implique la préparation de revues de littérature (recherche dans des bases de données et identification de références pertinentes) et/ou la participation au processus de collecte de données (données qualitatives et quantitatives) et/ou la préparation d'études de cas. En anglais seulement.

Hiver 2022

  • Projet sur la gouvernance des villes transfrontalière (revue de la littérature, identification des enjeux et des modèles institutionnels)
  • Projet sur l’héritage des Jeux olympiques au Canada (revue de la littérature, identification des enjeux)
  • Projet sur le développement international et la gouvernance parlementaire, le genre et trois pays africains. Le projet aidera les trois parlements à appliquer une perspective de genre à des textes législatifs spécifiques, y compris les budgets sur lesquels chaque parlement travaille, ainsi qu'au contrôle parlementaire d'aspects spécifiques du travail des gouvernements.
  • La Ville d'Ottawa : Ce projet de recherche se concentrera sur la collecte et la vérification de données quantitatives et qualitatives sur l'industrie de la musique à Ottawa, avec un accent particulier sur les entrevues d'artistes et les données de diffusion numérique/médias sociaux. Bien que ce travail couvrira l'ensemble de l'industrie musicale locale, la majeure partie du travail des étudiants concernera probablement les secteurs du hip-hop, du RnB et de l'afrobeat à forte croissance et à fort potentiel, y compris avec des artistes, des producteurs et des vidéastes. On s'attend à ce que l'étudiant apprenne à s'engager avec les acteurs municipaux de la musique, à analyser les données de l'industrie et à fournir des informations aux décideurs politiques pour une utilisation directe dans les initiatives de développement stratégique et politique.
  • La Ville d'Ottawa : Un projet entreprenant une analyse environnementale complète des industries créatives et culturelles à Ottawa dans le but de : 1) comprendre comment la participation aux industries créatives et culturelles est définie et se déroule au niveau local; 2) Tracer les changements au sein des industries culturelles et créatives locales au cours des 10 dernières années, en utilisant des données pour tester les compréhensions actuelles des zones à forte croissance et à fort potentiel actuellement basées sur un succès visible ; et 3) Établir une image claire de la façon dont les zones à forte croissance et à fort potentiel se sont développées à Ottawa et comment les soutiens existants (et les lacunes dans le soutien) ont eu un impact sur leur trajectoire de développement.
  • Projet basé sur trois axes : santé publique et sciences sociales, relations industrielles, et travail social. Le projet appuie un programme d’expertise et d’accompagnement en la matière de transfert de compétences, qui apportera un soutien dans le cadre des transformations et des innovations socio-sanitaires des organisations pour une gouvernance et une efficience optimale des organisations.
  • Forum sur le rendement et la planification (FRP- PPX) : Premièrement, effectuer une analyse et une surveillance continues de la nouvelle littérature scientifique, des sites Web, de divers médias sociaux sélectionnés et des politiques et initiatives du secteur public dans le domaine de la performance et de la plannifcation. Le but de cette activité est de préparer de brefs résumés et analyses à publier sur le site Web Performance and Planning Exchange et les médias sociaux. Deuxièmement, pour aider à la coordination des webinaires PPX basés sur la première activité. La portée prévue de ce projet est à la fois les praticiens et les universitaires; de plus, ce projet s'harmonise avec les travaux du Centre sur la gestion publique et la gouvernance. (en anglais seulement)
  • Le Forum des fédérations : Le projet consiste à examiner le fédéralisme et les allocations de (chômage). Le projet se penche sur les questions suivantes : Quels sont les mécanismes de soutien financier et autres pour les personnes en dehors du marché du travail dans les pays fédéraux ? Quel niveau de gouvernement est responsable de fournir quels types de soutien? Quelle est l'incidence d'une structure fédérale sur les types de prestations fournies, les sources de financement et la manière dont elles sont fournies?
  • Projet sur les impacts de la Covid-19 sur les zones d'amélioration commerciale (ZAC) au Canada, avec un accent particulier sur les ZACs en Ontario. Dans cette étude, les informations seront recueillies par le biais d'enquêtes et d'entretiens avec les dirigeants des ZACs et les dirigeants des gouvernements locaux. La première partie de l'étude comprendra la collecte d'informations sur les ZACs (leurs noms, emplacements, sites Web, informations d'archives et statistiques à leur sujet, etc.). La deuxième partie de l'étude comprendra le codage et l'analyse des données.
  • Au milieu des questions permanentes sur l'efficacité des institutions de gouvernance mondiale, ce projet dresse le bilan des réformes menées par une sélection d'agences du système des Nations Unies. Il analyse dans quelle mesure les structures et les pratiques souvent associées à la gouvernance privée [ex. concurrence, décentralisation, autogestion, diversification des revenus, ouverture institutionnelle] sont déployées par les organisations internationales publiques, et dans quelle mesure. Assistons-nous à une privatisation de la gouvernance mondiale, et si oui, qu'est-ce que cela signifie en termes de responsabilité et de performance ? Grâce à une revue de la littérature et à la collecte et à l'analyse de données qualitatives, l'étudiant acquerra une meilleure compréhension théorique et empirique de la conception et de l'efficacité institutionnelle et des modèles d'autorité dans la gouvernance mondiale contemporaine.
  • Projet de recherche sur l'évaluation des méthodes de mise en œuvre Agile/Adaptative utilisées dans le secteur public. Ce projet de recherche appliquée évaluera l'utilisation d'instruments de mise en œuvre expérimentaux et novateurs au Canada, en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient. Le travail implique la préparation de revues de littérature (recherche dans des bases de données et identification de références pertinentes) et/ou la participation au processus de collecte de données (données qualitatives et quantitatives) et/ou la préparation d'études de cas. En anglais seulement.
  • Leadership communautaire : comprendre le partenariat institutionnel entre les directeurs et directrices administratifs et élu.es dans les villes canadiennes
  • Plus de projets à venir.

Le fait de postuler et de se qualifier pour le programme ne garantit pas la participation. Le nombre de projets de recherche disponibles aura une incidence sur le nombre d'étudiants participant à un semestre donné.

Haut de page