Événements

 

 

Crise de la biodiversité: la nature et les hommes peuvent-ils prospérer?

Date : mardi 22 octobre 2019
Heure : 12h à 14h
Lieu : Université d'Ottawa - Pavillion Desmarais, Salle (DMS 12102)
Adresse : 55 avenue Laurier est, Ottawa, Ontario K1N 6N5

Les obstacles les plus redoutables à la protection de la nature semblent être d'ordre politique et non scientifique ou technique. Cela n'est nulle part aussi frappant que dans la forêt amazonienne où des incendies catastrophiques, déclenchés avec l'encouragement actif des gouvernements, détruisent les "poumons de la planète". Le rapport de mai 2019 de la Plate-forme intergouvernementale scientifique et politique des Nations Unies sur la biodiversité et les services écosystémiques dresse un sombre tableau. Environ 1 million d'espèces animales et végétales sont menacées d'extinction dans le monde. Plus de 80 % des eaux usées mondiales sont rejetées dans l'environnement sans traitement, tandis que 300 à 400 millions de tonnes de métaux lourds, de solvants, de boues toxiques et d'autres déchets provenant d'installations/établissement industrielles sont rejetés chaque année dans les eaux du monde.

Le défi de la gouvernance environnementale mondiale et nationale consiste à trouver des solutions efficaces à la crise et à susciter un soutien politique en faveur d'une telle action. Parmi les solutions audacieuses proposées figure l'affectation de la moitié de la surface de la planète à la nature. Un processus de deux ans visant à élaborer un nouveau plan mondial pour la nature a été lancé l'automne dernier à la Conférence des Nations Unies sur la biodiversité en Égypte, et le Canada a été nommé coprésident de cet effort international. Vous êtes invités à vous joindre à un groupe d'experts pour discuter des solutions permettant de renverser efficacement la crise.

 

Panélistes

  • Jeremy Kerr, Département de biologie de l'université d'Ottawa
  • Craig Stewart, Bureau d'assurance du Canada
  • Basile Van Havre, Environnement et changement climatique Canada
  • Alison Woodley, La Société pour la anature et les Parcs du Canada
  • Un cinquième panéliste est à confirmer

 

Un repas léger sera servi.

Le panel de discussion se déroulera en anglais seulement. 

 

Pour plus d'informations, veuillez contacter: Gordon DiGiacomo,
gdigiaco@uottawa.ca.

 

Voici le lien pour l'inscription: https://www.eventbrite.ca/e/crisis-in-biodiversity-can-nature-and-people-thrive-tickets-74689238523  

Haut de page