Publications

Rapports de recherche du Centre d’études en gouvernance

Cahiers de recherche du Centre d'etudes en Gouvernance

Le Centre d'études en gouvernance Collection Cahiers de recherche est une plateforme qui permet la diffusion et la publication de rapports de recherche abordant le thème de la gouvernance et qui sont rédigés par nos professeurs, professionnels en résidence, étudiants chercheurs et / ou personnels affiliés du Centre d'études en gouvernance. Ces derniers peuvent être des projets spéciaux, des documents de conférence, des recherches en cours et offre également la chance à nos étudiants gradués de disséminer leurs idées provenant de recherche préliminaire. Tous les articles sont disponibles ci-dessous en format PDF et sont répertoriés en fonction de leur date de publication.

 

octobre 2020

Results, Adaptability, Capacity and Engagement: Narrowing the Implementation Gap (en anglais seulement)

Eric Champagne, Francis Gaudreault, Moira Hart-Poliquin

Trop souvent, les politiques publiques sont élaborées pour tenter de résoudre des problèmes complexes mais, une fois mises en œuvre, elles ne parviennent pas à avoir l'impact escompté sur ces problèmes. Dans ce document, nous définissons le "déficit de mise en œuvre" comme la disparité entre les résultats souhaités par les organismes du secteur public et leurs performances réelles sur le terrain. Les approches et les outils permettant de relever les défis de la mise en œuvre dans des situations complexes reposent sur une nouvelle génération de principes qui impliquent souvent la nécessité d’emprunter de nouveaux modèles de gestion publique fondés sur l'action, l’itération et l’adaptabilité. En s'appuyant sur les connaissances les plus récentes dans le domaine de la mise en œuvre et de la science de la prestation des politiques publiques, cette analyse nous a permis de créer un modèle qui met en évidence les principaux moteurs de la mise en œuvre. Ce nouveau modèle de gouvernance visant à combler le déficit de mise en œuvre, est appelé modèle RACE et repose sur quatre éléments : les résultats, l'adaptabilité, la capacité et l'engagement. Ce document décrit une série d'approches portant sur la mise en œuvre ayant évolué au cours dernières décennies et présente le cadre RACE comme un moyen de réduire l'écart de mise en œuvre.

 

septembre 2020

Oil Rents and the Politics of Equalization in Canadian Federalism (en anglais seulement)

Nikola Brassard-Dion

Oil production and Equalization payments are two contentious and often overlapping subjects in Canadian politics. Alberta’s Premier recently argued that his province’s energy sector pays a disproportionate share of the Equalization payments that Quebec receives. This came after Quebec’s Premier referred to Alberta oil sands as “dirty energy.” Canadian federalism has become the stage for the debate on oil rents and the politics of Equalization. The purpose of Canada’s Equalization program is to reduce the horizontal fiscal imbalance between provinces to ensure public services of comparable quality. Whereas Canada is the world’s fourth largest producer and exporter of oil, proven reserves are largely concentrated in the Prairies’ oil sands. Eastern Canadian provinces, including Quebec, have so far been the main recipients of federal Equalization payments. But to what extent do oil revenues sustain Canada’s Equalization program? This paper argues that oil rents in no way sustain the Equalization program, because these are revenues that belong exclusively to the provinces. However, provincial ownership of natural resources and their uneven geographic distribution actually contribute significantly to the regional wealth disparities that Equalization tries to mitigate. This study provides an overview of oil policy and federal transfer payments, paying close attention to the structure of Equalization. The objective is to demystify some of the claims surrounding the relationship between oil revenues and their redistribution and thus better inform policy debates on equalization in Canada.

 

Réseaux communautaires et communautés épistémiques dans le secteur culturel : le cas du Groupe de recherche sur la culture d’Ottawa

Julien Doris

Le présent cahier de recherche s’intéresse aux formes et structures de la gouvernance du secteur culturel municipal. Il traite du cas très particulier de la Ville d’Ottawa qui occupe une place privilégiée, comparativement à d’autres municipalités de taille semblable au Canada, notamment en raison de sa forte concentration en ressources humaines, administratives, financières, matérielles et in extenso artistiques. L’étude de cas s’est concentrée sur le Groupe de Recherche sur la Culture à Ottawa (GRCO), une entité intersectorielle informelle créée sous l’initiative de la Ville d’Ottawa et qui vise à rassembler des acteurs gouvernementaux, privés, associatifs et universitaires afin de promouvoir une démarche commune de production d’indicateurs et de données en matière culturelle. En convoquant deux structures idéales-typiques de la gouvernance des politiques publiques, le présent texte soulève donc la contribution mais aussi les enjeux et les défis d’un tel collectif vis-à-vis de la gouvernance du secteur culturel ottavien.

 

juin 2020

WHO Global Response to COVID-19: Communicating Risk / Risky Communication

Rapid Results Report -- Phase 1: December 31, 2019 – January 31, 2020

Blouin‐Genest, Gabriel; Burlone, Nathalie; Champagne, Eric; Généreux, Mélissa; Torres Orozco; Natalia; Bogic, Anna

La présente étude est une analyse portant sur les communications et les informations partagées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) entre le 31 décembre 2019 (lorsque les premiers cas de la pneumonie de cause inconnue ont été détectées à Wuhan, en Chine) et le 31 janvier 2020, le jour suivant la déclaration de l’OMS établissant que la COVID‐19 est une Urgence de santé publique de portée internationale (USPPI/PHEIC). Toutes les recommandations, déclarations, conférences de presse, outils, messages sur les médias sociaux et lignes directrices publiés par l'OMS durant cette période ont été passés en revue afin de mieux comprendre la stratégie d'information et de communication de l'OMS. Dans ce premier rapport d’une série dont plusieurs autres sont à venir, notre objectif est d’étudier la stratégie de l'OMS dans un contexte d'incertitude, d’insuffisance de données et de coopération insuffisante. L’ensemble de ces facteurs ont grandement affecté une réponse mondiale coordonnée à l'égard du nouveau coronavirus.  Ce rapport cherche aussi à éclairer les récentes critiques par les acteurs internationaux à l’encontre de l’OMS en examinant spécifiquement les problèmes, les défaillances et les limites de la stratégie de communication d’information de cette organisation internationale. Nous présentons les principales conclusions sur l'utilisation par l'OMS des médias sociaux et d'autres outils, ainsi que les résultats d'une enquête canadienne suggérant que l'OMS a pu sembler trop éloignée comme source d'information pour être en mesure de réduire le stress, l'anxiété et la désinformation.

 

avril 2019

Étude sur la collaboration interprofessionnelle et inter ordres au Québec

Eric Champagne et Francis Gaudreault

Cette recherche portant sur la collaboration interordres au Québec s’inscrit dans le contexte d’une réflexion de la part du regroupement des ordres professionnels dans le domaine de la santé et des services sociaux qui ont entrepris une démarche visant à améliorer leurs pratiques collaboratives. La collaboration interprofessionnelle et interordres est considérée comme une approche primordiale pour améliorer la gouvernance et la qualité des soins dans les systèmes de santé au Canada et ailleurs dans le monde. Cette recherche exploratoire cherche d’abord à situer et à comprendre le concept de la collaboration interordres d’un point de vue conceptuel. Puis, à l’aide d’une enquête appréciative et d’entrevues individuelles auprès des représentants des ordres professionnels, cette recherche permet d’identifier les principaux modèles de collaboration interordres et les facteurs de succès.

 

mai 2017

The Implementation of Trade Relations and Industry Standards: The Qatari National Development Strategy & the African Mining Vision (en anglais seulement)

Jason McSparren et Cristina D’Alessandro

Les relations entre le Qataret l’Afriquesubsahariennesont en cours de développement. Le Qatartraverse en effet un moment critique: la Stratégie de développement national du Qatarà paraître doit présenter et expliciter la stratégie économique future et les mesures nécessaires pour la réaliser, y compris le rôle crucial complexe que l’Afriquepeut avoir pour la réaliser. On affirme ici que le Qatardoit envisager des partenariatscomme l’apprentissage mutuel et des dynamiques mutuellement bénéfiques avec des acteurs africains, en révisant ainsi de ce fait sa stratégie de puissance douce. Cet article analyse le rôle stratégique et renouvelé de ces relations entre le Qataret l’Afriquesubsaharienne, les nouvelles tendances et les possibilités inédites offertes par les acteurs africains à leurs contreparties qatarienneset vice versa. Ces opportunités réciproques ne se limitent pas aux mines et aux ressources minérales: une gouvernance judicieuse des ressources naturelles est le point de départ pour la diversification économique et la transformation économique, en Afriqueet au Qatar.

Qatar’s Global Investment Strategy for Diversification and Security in the Post-Financial Crisis Era (en anglais seulement)

Jason McSparren, Hany Besada, Vasundhara Saravade

Over the past few years, developing a sustainable and resilient economy has emerged as a priority for many nations, regardless of their level of development. It is especially important for non-renewable resource dependent countries like Qatar, to become self-sufficient and sustaining in the long term.However, in order to make this happen, there are a few factors that need to be addressed, of which economic diversification and social development are key towardscreating a resilient and self-sustaining economy. As Qatar’s National Vision puts it, “Charting economic and social progress in modern societies depends on a clear vision and a strategy about how to get there...[and in order] for societies to develop, balancing the interests of the present and future generations is vital” (QNV, 2030). Qatar, through its National Vision 2030 strategy, seeks to build a bridge between its current resource-dependent and affluent economy with a futuristic knowledge-based and sustainable one. While most nations would follow a more traditional path towardscreating a resilient economy, Qatar has relied on a more non-conventional mode of resilience known as soft power. By using its affluent wealth and investing it strategically, Qatar has built close relations with countries that range from advanced Western nations to developing and emerging economies in Asia.

décembre 2016

Generating Investment in Ghana: Exploring opportunities for investment from Gulf Cooperation Council Countries (en anglais seulement)

Susan Adwoa Mensah

 

septembre 2016

Economic Diversification in Africa: What can Gulf States learn from African countries?(en anglais seulement)

Cristina D'Alessandro

 

mai 2016

 

Governance of Natural Resources in sub-Saharan Africa: What is Qatar’s Role?

M. EvrenTok


 

novembre 2015

Coaching For Results: The Kind of Change Results Coaches Facilitate and the Tactics They Use to Do So (en anglais seulement)

Eric Champagne, Moira Hart-Poliquin, Savera Hayat, Aaida Mamuji, Benjamina Randrianarivelo, Kay Winning

La recherche présentée dans le document a été le résultat d'un partenariatde recherche appliquée mené par le professeur ÉricChampagne (co-directeur) et Moira Hart-Poliquin (professionnelle en résidence) au Centre d'études en gouvernancede l'Université d'Ottawaavec la participation de Benjamina Randrianarivelo et Kay Winning(spécialistes en gouvernanceet leadership) de la Banque mondiale. Le but de cette recherche est de mieux comprendre le rôle d'une nouvelle pratique professionnelle appelé «le coachingaxé sur les résultats» en lien avec les projets et les réformes du secteur public dans le contexte du développement.

 

Analyses des budgets provinciaux et territoriaux vus de l’angle des arts, de la culture et du patrimoine

 

Livres / Ouvrages
Haut de page