La COVID-19 - Recherche et projets en cours

Publié le mardi 21 juillet 2020

Microscopic view of COVID-19

Cette page se veut un recueil des projets de recherche en cours à la Faculté des sciences sociales qui portent sur la pandémie de la COVID-19 et ses impacts. Les informations sur cette page sont en français; vous trouverez des projets en anglais uniquement sur la version anglaise de cette page.

Si vous effectuez présentement des recherches et que vous désirez que votre projet paraisse sur cette page, écrivez à Mireille.Brownhill@uOttawa.ca.


Stephen Baranyi - Développement international et mondialisation &
Dominique Masson - Études féministes et de genre

Les professeurs Masson and Baranyi seront des acteurs principaux dans le cadre du projet "Engendering Disability-Inclusive Development" (EDID) projet d'une durée de sept ans et dirigé par Deborah Stienstra, professeure à l'Université de Guelph.

Roles clés pour profs d'uOttawa dans le cadre d'un partenariat financé par le CRSH


Nathalie Burlone & Eric Champagne - Études politiques & Centre d'études en gouvernance

Les professeurs Burlone et Champagne, en collaboration avec des collègues de l'Université de Sherbrooke et McGill University participent à un projet de recherche subventionné par les IRSC intitulé « Réponses adaptives des acteurs publics dans le contexte de la crise pandémique liée au COVID-19".
À l’étude : les liens entre les communications, la santé publique et la psychologie lors de la pandémie de la COVID-19.

Projet de recherche sur la COVID-19 reçoit une subvention des IRSC

Premier rapport sur la réponse de l'OMS à la COVID-19

Comment les ratés de communication de l’OMS ont semé la confusion autour de la Covid-19


Jude Mary Cénat - Psychologie


Patrick Fafard - Affaires publiques et internationales

Le professeur Fafard, également Directeur associé du Global Strategy Lab, est récipiendaire d’un financement du gouvernement du Canada qui permettra à son équipe d’élaborer des stratégies d’intervention en matière de santé publique pour atténuer la propagation des maladies infectieuses au Canada et ailleurs.

Patrick Fafard reçoit des fonds du Canada pour lutter contre le COVID-19


Cary Kogan - Psychologie

Cette étude, financée par les IRSC et dirigée par le professeur Kogan et ses partenaires de l'Université Columbia (professeur G. Reed) et de l'Institut canadien d'information sur la santé (Dr K. Denny), est une vaste enquête internationale concertée qui évaluera l'impact longitudinal de la pandémie COVID-19 sur les praticiens en santé mentale et la pratique de la santé mentale. Les données émergentes documentent les conséquences immédiates de la lutte contre la pandémie COVID-19 sur les professionnels de la santé, qui peuvent comprendre l'anxiété, la dépression, l'insomnie et la détresse générale, ainsi que la peur de contracter la COVID-19 et d'infecter d'autres personnes. Une enquête détaillée sera réalisée en six langues par le biais du Réseau mondial de pratique clinique (GCPN) de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Le GCPN est un réseau international de recherche des plus vaste et diversifié, qui regroupe plus de 15 500 cliniciens de 159 pays.

S'inscrire au GCP.Network


Simon Lapierre - Service social

Violence conjugale et pandémie de COVID-19 : assurer la sécurité des victimes tout en limitant la
propagation du virus

L’Assemblée des groupes de femmes d’interventions régionales de l’Outaouais (AGIR), un organisme de concertation régionale, souhaite élaborer une stratégie régionale pour faire face aux prochaines étapes de la pandémie et à l’éventualité d’une autre pandémie dans le futur. Ce projet de recherche-action vise donc à documenter, d’une part, l’expérience des femmes victimes de violence conjugale et, d’autre part, la réponse des organismes communautaires, afin d’identifier des politiques et des pratiques exemplaires pour assurer la sécurité des victimes tout en limitant la propagation du virus.


Patrick Leblond - Affaires publiques et internationales

La Chaire CN-Paul M. Tellier en entreprises et politiques publiques, avec le soutien d'un comité consultatif d’experts, évalue la coopération entre les gouvernements du Canada, de l'Ontario et du Québec et le milieu des affaires pour gérer la crise du COVID-19. À l'aide de rapports des médias, d'entrevues avec des représentants du gouvernement et de preuves documentaires, l’exécution du Canada sera comparée à celle de pays réputés avoir relativement bien géré la pandémie: l'Australie, la Nouvelle-Zélande et la Suisse. Ultimement, une note de politique et un résumé vidéo accompagneront un rapport de recherche fournissant des recommandations pour améliorer la coopération entre les entreprises et le gouvernement en prévision de crises sanitaires ou environnementales futures.


Roland Pongou - Science économique, et Sanni Yaya - Développement international et mondialisation

Cette collaboration entre les professeurs Pongou et Yaya et Dr Stéphanie Maltais, chercheuse associée et Dr. Marie Christelle Mabeu, chercheuse postdoctorale au département d’économie, souhaite recueillir des informations sur la prévalence des symptômes de la COVID-19 et le comportement de distanciation sociale de la population du Canada afin de savoir comment l'éducation, le revenu, l'emploi et les symptômes pseudo-grippaux sont liés à la distanciation sociale. Les résultats de cette enquête serviront à la recherche universitaire dans l’optique d'aider les spécialistes de la santé publique et les décideurs politiques à recommander des mesures efficaces au cours des prochains jours.

Sondage Web sur la COVID-19 et les mesures de distanciation sociale


Rébecca Robillard - Psychologie

Le 3 avril, un groupe de 20 scientifiques de huit hôpitaux de l'Ontario et du Québec, dirigé par la professeure Rébecca Robillard, a lancé une enquête longitudinale exhaustive en ligne pour évaluer les impacts financiers, sociaux et psychologiques de la COVID-19 à différents stades de l'épidémie. En plus de la surveillance de la population générale, l'étude comprends des questions ciblées aux populations critiques telles que les travailleurs de la santé et les personnes souffrant de maladies chroniques physiques ou mentales. Les participants et participantes peuvent également faire le lien entre les informations de leur enquête aux données administratives provinciales sur la santé et aux réseaux médias sociaux pour la surveillance de l'humeur par le biais d'algorithmes d'intelligence artificielle.

Étude : Comment vous adaptez-vous durant la pandémie de COVID-19?

Haut de page