Prison avec des cellules vides

Criminologie

Programmes

Spécialisé en criminologie

Annuaire | Séquence de cours | Stage | Immersion en français

Spécialisé bidisciplinaire en criminologie et études des femmes

Séquence de cours | Immersion en français

Autumn leaves outside Tabaret Hall.

Demande d’admission

Les futurs étudiants et futures étudiantes trouveront ici tout le nécessaire pour préparer une demande d'admission au premier cycle et se familiariser avec l'Université d'Ottawa.

Admission au premier cycle

Students posing on uOttawa sign.

Portes ouvertes

Venez nous rendre visite sur place pendant nos portes-ouvertes! C’est l’occasion idéale de profiter d’une atmosphère accueillante et amicale pour obtenir, en personne, des réponses à vos questions!

Visitez-nous

Student at services desk.

Étudiant(e) d’un jour

Pourquoi ne pas venir passer la journée avec nous? Ce programme d’un jour vous permet d’assister à un cours, de rencontrer des étudiants-mentors et une conseillère aux études, de parler à des professeurs et de visiter le campus.

Inscrivez-vous

Étudiants qui sautent en avant d'une fenêtre.

Découvrir l’expérience étudiante

Trouvez de l’information sur l’aide financière, les bourses, résidences et services alimentaires, ainsi que sur bien d’autres aspects de la vie à la FSS.

Plus d'info sur l’expérience

Description

Notre programme initie les étudiants à la criminologie et au fonctionnement du système de justice pénale, en plus de leur offrir des connaissances approfondies dans les domaines suivants :

  • Études carcérales : analyse des institutions coercitives et les pratiques néfastes, ainsi que leurs effets sur les populations marginalisées.  Étude des formes de résistance et de prévention visant à diminuer le recours au contrôle carcéral et à en minimiser les répercussions et d’autres solutions pour lutter contre la criminalité. 
  • Criminels au pouvoir : étude des préjudices causés, directement ou par connivence, par les institutions gouvernementales et l’élite politique, ainsi que par les sociétés et les autres acteurs économiques. Étude de diverses formes de résistance et d’initiatives de justice sociale visant à contrer les dommages causés par ceux qui sont en position de pouvoir.
  • Culture et crime : étude de l’ensemble du contexte socioculturel conduisant au préjudice, à la criminalisation et à la victimisation, ainsi que les créations et les pratiques culturelles en lien avec la construction et la contestation sociales des notions de crimes et de justice.
  • Intervention et action sociale : analyse des impacts de l’intervention criminologique sur les populations marginalisées et criminalisées ainsi que l’étendue et l’effet de l’action sociale et de la promotion du changement social.

Au cours de la quatrième année, les étudiants traitent en profondeur des sujets qui les intéressent plus particulièrement au moyen de trois formats d’apprentissage : le format traditionnel du cours, le stage ou la recherche.

Préalables et moyennes d’admission

Province Préalables Moyennes d’admission
Ontario Français ou English 4U ± 75 %
Québec – Cégep Français (601) ou English (603) ± 65 %
Québec – Secondaire V Français ou English 84%
Michael Kempa avec une étudiante

Le professeur Michael Kempa interagit avec les étudiants de son cours de criminologie publique.

Faits saillants

  • Notre Département de criminologie est l’un des plus importants au monde et jouit d’un corps professoral qui se spécialise dans nombreux domaines de la criminologie tant au niveau national qu’international.
  • Notre programme offre une option « recherche » qui est unique au Canada. Pendant leur quatrième année, les étudiants qui choisissent l’option recherche suivent quatre séminaires sur des thématiques fort différentes offertes par des professeurs dont les recherches portent sur la matière. Dans chaque séminaire les étudiants mènent à terme une recherche originale sous la supervision du professeur.

Perspectives de carrières

Le programme donne accès à un vaste éventail de milieux de travail dans des secteurs d’activités tels que :

Intervention auprès de populations vulnérables et criminalisées

  • Counselling individuel ou de groupe
  • Agent de police
  • Agente de traitement de cas ou praticien en justice réparatrice
  • Enquêteur correctionnel
  • Intervenante auprès des victimes
  • Agent d’intégration des immigrants ou travailleuse humanitaire (nouveaux arrivants, immigrants et réfugiés)

 

Organisation et aide aux organismes communautaires et leurs initiatives

  • Travailleur en éducation publique
  • Travailleuse en approche communautaire
  • Gestionnaire en engagement communautaire
  • Spécialiste des relations avec les médias 
  • Coordonnatrice des médias sociaux
  • Spécialiste du marketing numérique

 

Recherche et développement

  • Conseiller en politiques ou élaboratrice de politiques (fonction publique ou organisme sans but lucratif)
  • Gestionnaire de projet

 

Efforts à l’échelle mondiale et autres secteurs

  • Travailleuse de secours d’urgence (p. ex., UNICEF, ONU)
  • Agent de droits internationaux de la personne
  • Travailleuse de lutte contre la violence (p. ex., Amnistie internationale)
  • Travailleur en matière de durabilité

Ordre des criminologues du Québec : Un ordre professionnel des criminologues est maintenant en vigueur au Québec. Les étudiants inscrits au baccalauréat spécialisé en criminologie option stage et au baccalauréat spécialisé bidisciplinaire en criminologie et études des femmes option stage à l’Université d’Ottawa pourront obtenir un permis de pratique si des conditions spécifiques sont satisfaites.

Nevena Aksin

Témoignages

« Le cours de criminologie publique donné par le professeur Michael Kempa est non seulement fascinant mais aussi super pratique. On y apprend comment organiser nos idées de manière concise, intéressante et attrayante afin de susciter l’intérêt des médias. Des journalistes reconnus ont participé à notre cours afin de nous guider sur la rédaction de « pitchs », de chroniques, voir même de scripts vidéo pour faire circuler nos idées. Bien que tout cela puisse sembler un peu intimidant, le professeur Kempa et ses invités nous ont formés pour que l’on soit en mesure de communiquer plus efficacement. Ce fut une expérience réellement formidable! »

Nevena Aksin, étudiante


Justin Piché

« Nous montrons à nos étudiantes et étudiants comment poser un autre regard sur les préjudices communément appelés « crimes ». En étudiant en criminologie, vous développerez les compétences nécessaires pour œuvrer de façon critique et responsable dans un domaine où les décisions ont des répercussions immenses sur les membres les plus marginalisés de notre société. »

Justin Piché, professeur


Découvrez plus de témoignages (Département de criminologie)

Il peut arriver que nos vidéos ne soient diffusées que dans une seule langue. Le cas échéant, veuillez noter que nous essayons toujours de fournir du sous-titrage, en français ou en anglais

Ce vidéo est en anglais

Veuillez visionner ce témoignage de l’étudiante Stephanie Connolly (vidéo en anglais)

Haut de page