La Faculté des sciences sociales… dans votre classe!

Souhaitez-vous inviter un(e) doctorant(e) dans votre classe de 11e ou 12e année pour donner un atelier ou une mini-conférence sur un sujet en particulier? Les ateliers peuvent s'offrir en personne ou en ligne.

Voici quelques exemples d’ateliers proposés :

Atelier de criminologie

  • Prison et écriture : l’art de faire de la recherche en criminologie
    Connaissez-vous bien l’univers des prisons canadiennes? Saviez-vous qu’il est possible de mener des recherches en criminologie en ayant recours à des méthodes artistiques? Cet atelier interactif propose de répondre à ces deux ordres de questionnements. Dans un premier temps, nous présentons un bref portrait de l’incarcération, de la criminologie ainsi que de la recherche artistique.  Dans un deuxième temps, nous vous invitons à participer à des exercices littéraires allant du calligramme aux mots sur images pour vous initier à ce type de recherche. Ainsi, vous serez capable d’explorer un phénomène sociologique et vous serez outillés pour mener votre propre recherche.

Atelier de sociologie

  • La théorie des anciens astronautes : connaissance alternative du monde
    En sociologie, une question générale et fondamentale est de se questionner sur comment les gens en arrivent à penser et à agir de la sorte? Dans le champ de la sociologie de la connaissance, la question se précise sur les conditions, les formes et ses contenus et les effets de ce que nous savons ou de ce qui était su à une certaine époque. Cet atelier vise à exposer brièvement les débats sur le fondement de nos connaissances dans une perspective culturelle et sur le sujet plus particulier de la sociologie de la science.
  • Qu'est-ce qu'être libre?
    Les États-Unis s’affirment souvent comme les meneurs du « monde libre » et justifient des interventions militaires dans des pays sous-développés au nom de la liberté. Dans cet atelier, nous explorerons plusieurs discours récents de politiciens pour ensuite analyser les effets concrets de leurs discours. Ces exercices aideront à distinguer entre deux types de liberté : celle positive et celle négative. La liberté négative signifie le manque de forces qui empêchent un individu de faire ce qu'il veut; la liberté positive dépend de l'existence d’occasions externes à l’individu pour qu’il puisse réaliser son plein potentiel.
  • L'imaginaire politique de la Mère-Terre et le féminisme autochtone
    L'imaginaire de la Mère-Terre raconte que la terre est la mère nourricière et protectrice de la société. Le politique, qui signifie « prendre des décisions en dépit des désaccords », s'alimente de cet imaginaire en comprenant la Mère-Terre comme une condition préalable à la délibération et à l'organisation de la société. Selon les femmes autochtones, la relation avec la Mère-Terre détermine celle de la société, car plus la relation avec la nature est riche plus les relations  sociales sont liées et dynamiques. Ainsi, le féminisme autochtone nous présente la croyance de la Mère-Terre comme un imaginaire nous permettant de penser le vécu politique de nos sociétés. Nous verrons dans cette présentation que le concept de Mère-Terre aide le féminisme autochtone à penser la crise écologique et politique. Nous espérons aussi dans cette communication faire connaître ce champ des études féministes ainsi qu'une réalité politique différente de celle occidentale 
  • Militantisme pour la cause animale : idéaux et enjeux
    Dès l’Antiquité, l’intérêt envers le statut de l’animal par rapport à l’humain faisait l’objet de grandes discussions. À l’ère de la révolution scientifique, l’animal a été conceptualisé comme une machine. Cette idée persiste dans le sens commun contemporain et dans le rapport que nous entretenons avec les animaux. Au 19e siècle, des militants contre l’utilisation expérimentale des animaux ont, en quelque sorte, ouvert la voie à ce qui allait devenir une lutte pour les droits et la libération. Cet atelier vise à dresser un bref portrait socio-historique de notre relation à l’animal et des enjeux sociaux soulevés par les militants pour les droits des animaux.
  • Qu'est-ce que la vérité?
    L’Éthique est la partie de la philosophie qui détermine ce qui est « bon » et ce qui est « mal ». Cet atelier vise à plonger les étudiants dans probablement la question la plus fondamentale pour notre avenir en tant que société : comment distinguer le bien du mal? La politique d’aujourd'hui consiste souvent d’accusations contre le« mal » pour justifier des actions politiques ou militaires. Nous explorerons des exemples de moments où nous sommes confrontés par un certain « mal » et nous essayerons en groupe d’aller plus en profondeur des choses pour découvrir la « vérité » en tant que telle.
  • La sociologie féministe : « Rapports sociaux de sexe » et genèse
    Dans cet atelier, nous introduisons les élèves à la perspective féministe de l'analyse de la société à travers l'observation du concept de « rapports sociaux de sexe ». Dans un premier temps, nous allons observer les différentes facettes de ce concept à travers son histoire au sein des discours et des événements politiques qui l'ont constitué, dont mai 68 en France. Cette présentation a deux visées, d'une part comprendre le concept de rapports sociaux de sexe et d'autre part, explorer une méthode d'analyse utilisée en sociologique, la genèse. Par là, nous voulons transmettre l'idée que la sociologie vise à démontrer le caractère construit de la société et qu'elle a permis aux femmes d'envisager la possibilité de changer leur situation inégale avec les hommes.

Ateliers de psychologie

  • L’attachement chez les enfants
    Selon la théorie de l'attachement, quand un enfant nait, il développe une relation particulière envers la personne qui prend soin de lui (habituellement son parent). Cette relation, appelée attachement, servira de base au développement social et affectif de l'enfant. La présentation portera ainsi sur la théorie de l'attachement et ses applications en recherche.
  • Pour qui, pour quoi et comment es-tu motivé à l'école?
    Cet atelier a pour objectif de mieux saisir le comportement motivationnel des individus et donc de mieux saisir pourquoi ils cherchent à performer dans plusieurs domaines de leur vie comme l’école et les sports. Pour faciliter la compréhension des sujets présentés, diverses méthodes pédagogiques seront utilisées telles que des activités dynamiques, des discussions et des extraits vidéo.
  • Introduction à la psychopathologie
    L’atelier consiste à présenter les principales approches de la psychopathologie, et des rôles des psychologues cliniciens et des chercheurs. Pour faciliter la compréhension des sujets abordés, diverses méthodes pédagogiques seront utilisées telles qu’une présentation dynamique, des activités pratiques et des extraits vidéo.
  • Comment nos relations interpersonnelles nous affectent-elles ? 
    Les relations interpersonnelles sont à la base de notre développement personnel. Quel est l’effet des relations interpersonnelles sur notre santé mentale et physique ? Cet atelier permettra aux élèves de se familiariser avec les principaux aspects psychologiques des relations. L'apprentissage se fera à l’aide de vidéo, de discussions et de jeux. 

Ateliers de science politique / histoire

  • La participation citoyenne
    On associe souvent la participation à l’exercice du vote. Pourtant, elle regroupe de nombreuses autres formes d’engagement citoyen : signer une pétition, manifester dans la rue, boycotter un produit, s’impliquer au sein d’une ONG, etc. Cet atelier commencera par une présentation des motivations derrière la participation pour ensuite examiner les spécificités de différentes formes de participation et enfin, entamer une discussion sur les défis et les opportunités de s’engager dans la politique au Canada et à l’international.Atelier de développement international
  • D’une mission à l’autre : l’expérience du travail humanitaire
    L’atelier a pour objectif de discuter de la réalité des travailleurs humanitaires dans des périodes de crise, c’est-à-dire dans des pays victimes de catastrophes naturelles ou touchés par des conflits armés. Grâce à des exemples concrets (conflit armé en Casamance dans le Sud du Sénégal, tremblement de terre en Haïti ou encore Ebola en Guinée), la doctorante présentera ses expériences à l’étranger. Les étudiants auront la possibilité de voyager à travers des histoires de vie, mais aussi de comprendre l’importance de l’aide internationale et des recherches pour le renforcement des États fragiles à notre époque. 

Nos doctorant(e)s peuvent également offrir des ateliers ou mini-conférences sur divers sujets tels que : la psychologie industrielle/organisationnelle et sur la psychologie interpersonnelle l’anthropologie, l’économie, l’égalité entre les sexes, la violence envers les femmes, les conflits internationaux, etc.N’hésitez pas à nous communiquez vos besoins!

Pour inviter un(e) doctorant(e) dans votre classe ou pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à communiquer avec Nathalie Saumure: nsaumure@uOttawa.ca; 613-562-5800 (1893).

Haut de page