Message du directeur

Christopher Fennell

En tant que Néobrunswickois, je suis issu d’une riche tradition narrative qui accorde une grande place aux récits et aux histoires des gens. Il n’est donc peut-être pas étonnant que j’aie été attiré par la psychologie. Après tout, c’est l’étude des manières dont les humains (et les autres animaux) pensent, agissent et ressentent. Nous sommes fascinés par le pourquoi et le comment de nos comportements et de ceux des autres – car nous sommes les protagonistes des histoires que nous vivons. Nous sommes touchés par l’histoire d’un père s’attache à son nouveau-né. L’histoire d’un garçon qui obtient de l’aide pour apaiser son anxiété à l’école. L’histoire d’un jeune adulte qui doit surmonter des obstacles à l’accès aux services de santé mentale en raison du racisme systémique. L’histoire d’une étudiante de premier cycle qui affronte ses difficultés scolaires tout en restant optimiste à l’égard de ses objectifs de carrière. L’histoire de deux jeunes femmes qui sont en train de tisser une relation amoureuse. L’histoire d’une survivante du cancer qui craint que sa maladie ne revienne. L’histoire d’un homme sans abri qui demande l’aide de sa communauté, et des gens qui répondent à son appel. L’histoire d’une personne âgée qui commence à remarquer que sa mémoire lui fait défaut. Ici à l’École de psychologie, les chercheurs et les cliniciens sont extrêmement touchés par toutes ces histoires. Depuis plus de 75 ans, nous consacrons nos recherches à ces enjeux, et à bien d’autres encore. Nous sommes heureux et fiers de faire connaître ces récits de recherche à nos étudiants de premier cycle et des cycles supérieurs, que ce soit en classe ou dans nos laboratoires et cliniques, dans les deux langues officielles. En effet, le bilinguisme est l’une des valeurs fondamentales de l’École: les étudiants ont la possibilité de suivre tous leurs cours obligatoires et la plupart de leurs cours optionnels en français ou en anglais. L’engagement de l’École à l’égard de la recherche fait aussi partie de ses valeurs fondamentales. Les étudiants de tous les cycles acquièrent des compétences liées à leur future carrière dans nos laboratoires de recherche à la fine pointe de la technologie. Ils peuvent bâtir leur réseau professionnel grâce à nos liens étroits en matière de recherche avec les grands hôpitaux, les organismes communautaires et le gouvernement. Notre large éventail de programmes et de cours permet aux étudiants d’adapter leur cheminement universitaire à leurs propres besoins et objectifs. Au premier cycle, nous offrons des programmes de B.A. spécialisé et de B.Sc. spécialisé, ainsi qu’une majeure et une mineure en psychologie. Aux cycles supérieurs, nous proposons un programme combiné accéléré de M.A. – Ph.D. en psychologie expérimentale en plus d’un programme de psychologie clinique agréé par la Société canadienne de psychologie. Notre communauté, vaste et dynamique, est composée de plus de 2 300 étudiants de premier cycle, 200 étudiants des cycles supérieurs et 50 professeurs de psychologie à temps plein. Nous tenons en haute estime les professionnels de la santé mentale parmi nous et sommes résolus à promouvoir la santé mentale à l’Université d’Ottawa et ailleurs, dans l’ensemble de la société.

Au nom de notre formidable communauté de professeurs, d’employés, de chercheurs et d’étudiants, je vous invite à nous raconter votre histoire et à la poursuivre avec nous.

Christopher Fennell
Directeur

Haut de page