Chaires de recherche

Les chaires de recherche constituent une excellente façon de valoriser et promouvoir une discipline, un thème stratégique ou encore le programme de recherche d'une chercheuse ou un chercheur chevronné. Nos titulaires n'ont cessé de repousser les frontières de la connaissance dans leurs domaines respectifs. Une chaire de recherche leur est allouée en partie sur la base de leur programme de recherche, mais aussi en vertu de leur contribution soutenue à l'éducation, à la direction d'étudiantes et d'étudiants, ainsi qu'à leurs impacts dans leurs domaines de recherche.

Chaires de recherche du Canada

Chaire de recherche du Canada en science et société

Titulaire : Kelly Bronson, Sociologie

Kelly Bronson utilise des méthodes qualitatives et innovantes pour intégrer les besoins et les préoccupations des titulaires de droits dans la conception et la gouvernance de technologies émergentes et controversées. 

Chaire de recherche Canada 150 en économie, innovation et politiques en matière de climat

Titulaire : Carolyn Fischer, Économie

Les recherches de Carolyn Fischer permettront d'examiner comment de nombreux éléments fort différents façonnent l’élaboration de stratégies et de politiques appropriées en ce qui concerne les technologies propres.

Chaire de recherche du Canada en économie de l'environnement

Titulaire : Anthony Heyes, Économie

La recherche d'Anthony Heyes permettra de mieux comprendre comment des politiques efficaces en matière d'environnement peuvent être élaborées.

Chaire de recherche du Canada en traditions juridiques et rationalité pénale

Titulaire : Alvaro Pires, Criminologie / CIRCEM

La CRC en tradition juridique et rationalité pénale étudie les fondements et les caractéristiques du système pénal dans les sociétés modernes, ses transformations et des nouvelles façons de le concevoir.

Chaire de recherche du Canada sur les politiques en matière de climat et d'énergie

Titulaire : Nicholas Rivers, ÉSAPI

Cette recherche contribuera à assurer que les politiques conçues pour produire des avantages environnementaux atteignent leurs objectifs et aient le moins d'effets nocifs possible.

Chaire de recherche du Canada sur les disparités en santé mentale

Titulaire: Monnica Williams, Psychologie

Monnica Williams cherche à comprendre et à améliorer le bien-être psychologique des personnes issues de différentes cultures – en particulier les groupes stigmatisés et racisés – par une exploration des comportements liés à la santé.

Chaires Fulbright

Programme Fulbright Canada-États-Unis

Le Programme Fulbright fonctionne selon le principe de l'échange réciproque des meilleurs étudiants des cycles supérieurs, des chercheurs universitaires et des professionnels canadiens et américains, en leur donnant l'occasion de donner des cours magistraux, d'effectuer des recherches ou d'étudier dans le pays d'accueil.

  • Carrie Manning (2018), Projet : Taxing Democracy: Municipal Revenue Models and Local Government Accountability: A comparison of U.S. and Canadian Experience
  • Stephen Bird (2016-2017), Projet : The Politics of Energy Conflict and Social Acceptance
  • Dee Williams (2016-2017), Projet : Traditional Knowledge Integration with Science
  • John Decker (2015), Projet : Fléau ou remède: les politiques sur la dette influent-elles sur la discipline budgétaire des gouvernements locaux au Canada et aux É.-U.?
  • Eric Zeemering ;(2014), Projet : Implementing Urban Sustainability in Canada
  • Stephen Blank (2012), Projet : Cross Border Regional Governance in North America
  • Mara Sydney (2012), Projet : Making a Home, Feeling at Home: The Role of NGOs in Immigrant Integration
  • Prosper Bernard (2010), Projet : Canada in the International Criminal Court. The Case for Renewed Engagement
Chaires de recherche de l'Université

Chaire Senghor sur la santé et le développement en Afrique subsaharienne

Titulaire : Sanni Yaya, École de développement international et de mondialisation

Cette recherche contribuera à alimenter les débats scientifiques sur les approches et les interventions susceptibles de freiner l’évolution des courbes de mortalité maternelle et infantile en Afrique subsaharienne, l’un des 17 objectifs de développement durable des Nations Unies.

Chaire de recherche en francophonie internationale sur les aspirations et mouvements politiques en Afrique francophone

Titulaire : Marie-Eve Desrosiers, École de développement international et de mondialisation

Cette recherche visera à mieux comprendre les spécificités francophones et locales des trajectoires protestataires de citoyens ordinaires au sein de la francophonie africaine, à travers l’analyse des mobilisations récentes au Burkina Faso, en Guinée et en République Démocratique du Congo.

Chaire de recherche de l’Université d’Ottawa et de l’Institut du Savoir Montfort sur la santé des francophones de l’Ontario

Titulaire : Louise Bouchard, École d'études sociologiques et anthropologiques

Cette chaire conjointe et pluridisciplinaire a été créée avec l’Institut du Savoir Montfort. Elle vise à améliorer la compréhension des conditions de vie et de l’état de santé des francophones en situation minoritaire, et celle des barrières linguistiques qu’ils rencontrent dans l’obtention des services.

Chaire de recherche en francophonie internationale sur les politiques du patrimoine culturel

Titulaire : Jonathan Paquette, École d'études politiques

Cette chaire vise à apporter, à travers le prisme de l’analyse politique, un éclairage approfondi sur les liens entre les politiques patrimoniales et la décolonisation du patrimoine culturel au sein du monde francophone, cette dernière étant un enjeu majeur dans les rapports entre la France, la Belgique et plusieurs États membres de l’Organisation internationale de la Francophonie.

Chaire de recherche sur la francophonie et les politiques publiques

Titulaire : Linda Cardinal, École d'études politiques

Cette recherche veut faire avancer la réflexion théorique sur la formulation des politiques publiques et l'habilitation des minorités linguistiques dans un contexte d'intégration des États et de redéfinition des identités nationales.

Chaire en apprentissage des langues et en acquisition de l’ILOB

Titulaire : Christopher Fennell, École de psychologie

Cette recherche veut approfondir l’apprentissage et l'acquisition de plusieurs langues, les mesures psycholinguistiques de la performance du langage à toutes les étapes de la vie.

Chaire de recherche sur le stress et la santé mentale

Titulaire : Nafissa Ismail, École de psychologie

Cette recherche cherche à comprendre pourquoi les adolescents sont plus susceptibles de développer des problèmes de santé mentale. En travaillant auprès de personnes de sexe féminin et masculin ainsi que de modèles murins, elle analyse l’incidence de l’âge et du sexe sur la réaction au stress et sur les changements cérébraux attribuables au stress pendant la puberté/l’adolescence. 

Chaire de recherche Québec, francophonie canadienne et mutations culturelles

Titulaire : Martin Meunier, École d'études sociologiques et anthropologiques

Le programme de recherche de la chaire a comme objectif d'étudier les transformations identitaires et les mutations culturelles au sein du Québec et du Canada français dans une perspective comparée et internationale. Elle permet également de créer une synergie particulière autour des études québécoises à l'Université d'Ottawa.

Chaire de recherche de l’Université en pensée politique mondiale

Titulaire : Michael Williams, École supérieure d’affaires publiques et internationales

Les travaux de recherche de Michael Williams portent sur l’influence des idées sur la politique internationale. Ils placent les partis, les mouvements et les idées d’extrême droite actuels dans le contexte à la fois de leurs liens transnationaux et idéologiques/organisationnels et de leurs fondements idéologiques/historiques. Ils visent ainsi à fournir une analyse intellectuelle et institutionnelle complète de la dynamique d’ensemble du conservatisme radical, des analyses ciblées de certains de ses impacts contemporains les plus importants et les plus révélateurs, ainsi qu’une évaluation critique de ses répercussions.

Chaires de recherche dotées

Chaire CN-Paul M. Tellier en entreprises et politiques publiques

Titulaire : Patrick Leblond, École supérieure d'affaires publiques et internationales

Le mandat de la Chaire CN-Paul M. Tellier en entreprises et politiques publiques est: d’accroître la capacité de recherche en entreprises et politiques publiques; de suivre l’évolution de l’économie politique du pays et, en particulier, des questions fondamentales reliées à une société libérale, un marché vigoureux, et un gouvernement attentif à la préservation des institutions tout en étant disponible aux plus démunis; et, d’appuyer l’Université dans l’établissement des liens plus étroits avec le milieu de la politique publique, notamment en profitant de sa position stratégique au sein de la capitale nationale.

Chaire conjointe en études des femmes

(Chaire conjointe avec Carleton University)
Titulaire : Nadia Abu-Zahra, Développement international et mondialisation

La Chaire conjointe en études des femmes à l'Université d'Ottawa et à Carleton University joue un rôle catalyseur dans l'avancement des recherches interdisciplinaires innovatrices sur les questions touchant les femmes, en collaboration avec des organismes éducatifs et communautaires féministes à l'échelle locale, régionale, nationale et internationale. Travaillant dans les deux langues officielles, la titulaire enseigne, effectue de la recherche dans son domaine et contribue, en organisant des événements et des activités sur les deux campus, à une meilleure compréhension et à un meilleur respect des droits humains des femmes.

Chaire d'études ukrainiennes

Titulaire : Dominique Arel, École d'études politiques

Les travaux de la Chaire d'études ukrainiennes se penchent sur la politique de la mémoire des violences de masses dans l'histoire ukrainienne (Famine-Holodomor, Shoah, répressions soviétiques et autres), la catégorisation des identités dans les recensements, les conséquences politiques de la dynamique linguistique et les transformations du régime politique. Ce programme de recherche est effectué en collaboration internationales avec des chercheurs en science politique, histoire, sociologie, anthropologie et démographie.

Chaire de recherche Jean-Luc Pepin

Titulaire : François Rocher, École d'études politiques

La Chaire de recherche Jean-Luc Pepin, créée en mémoire de l'homme politique et politologue respecté qui enseigna autrefois à l'Université d'Ottawa, se consacre à l'étude des institutions politiques canadiennes et à leur transformation en réponse aux conditions et pratiques changeantes de la gouverne démocratique contemporaine. Trois thèmes principaux guident actuellement les travaux et les activités de la chaire : l'évolution des rapports politico-administratifs et le statut politique de l'administration publique; l'évolution du rôle des députés et la carrière législative; et l'émergence d'une nouvelle architecture institutionnelle en matière d'éthique politique et gouvernementale.

Chaire de recherche McLaughlin sur les aspects psychosociaux du risque et de la santé

Titulaire : Louise Lemyre, École de psychologie

Dans le cadre de la chaire, les projets interdisciplinaires de la titulaire évaluent et mettent en lumière les interactions sous-jacentes aux principaux déterminants en santé des populations, particulièrement en ce qui a trait à la perception de maîtrise, d'incertitude et de menace. Les aspects psychosociaux du terrorisme, la préparation d'urgence et la gestion psychosociale des risques représentent les fondements de son programme de recherche appliquée.

Chaire de recherche sur les études Taïwanaises

Titulaire : André Laliberté, École d'études politiques

Cette chaire de recherche a comme objectif de promouvoir la recherche et le développement de curriculum portant sur les études Taïwanaises à l'Université d'Ottawa.

Chaire Jarislowsky sur la gestion dans le secteur public

(Chaire conjointe avec l'École de gestion)
Titulaire : Luc Bernier, École supérieure d'affaires publiques et internationales

Le mandat de la Chaire Jarislowsky sur la gestion dans le secteur public est : d'accroître la capacité de recherche dans la gestion du secteur public; d'effectuer de la recherche interdisciplinaire sur les enjeux contemporains de la gestion publique; d'offrir un point de convergence à l’Université pour l’étude de la gestion du secteur public; et d'attirer de nouveaux talents vers des carrières dans le secteur public.

CHEO chaire de recherche en santé mentale des enfants et des adolescents

Titulaire : Virginie Cobigo, École de psychologie

La chaire de recherche en santé mentale des enfants et des adolescents joue un rôle clé dans la mise en commun des ressources de recherche considérables déjà consacrées à la santé mentale des jeunes.

Haut de page