Témoignages

« J’ai commencé mes études en service social à l’âge de 17 ans. Lors de ma première année, j’ai suivi une variété de cours (psychologie, criminologie, philosophie, sociologie, études des femmes), mais c’est le cours d’introduction au service social qui a été mon coup de cœur. J’adorais non seulement le contenu du cours, mais aussi le fait que l’on encourageait tous les étudiants à s’engager dans la communauté. En deuxième année, j’ai effectué un autre projet communautaire (dans un centre d’accueil pour femmes), puis, en troisième et quatrième années, j’ai fait deux différents stages dans la communauté. D’emblée, le programme m’a permis de tisser des liens dans diverses communautés. J’ai acquis de précieuses expériences de travail et j’ai pu trouver un juste milieu entre la pratique et l’acquisition de théories en salle de classe. »

Stacey Wharton, étudiante


« La société est en changement continuel. Les différentes mutations sociales projettent constamment de nouvelles réalités de vie. En travail social, nous nous intéressons à ces réalités pour voir leurs impacts sur les individus, les communautés, ainsi que la société en général. »

Rocheny Alexandre, étudiant


« Je veux donner la parole, par l’entremise de mes recherches, aux personnes vivant en situation de marginalité, dont la voix est trop souvent oubliée ou ignorée, afin qu’ils participent au développement des connaissances qui les concernent et puissent se réapproprier leur pouvoir d’agir. Mais certes, avant d’être une chercheuse, je suis d’abord et avant tout, une intervenante. Je ne perdrai pas de vue cette première fonction. »

Katharine Larose-Hébert, étudiante


« Le programme de maîtrise en service social permet une analyse approfondie des diverses problématiques sociales contemporaines ainsi que les interventions qui s’y rattachent. Grâce à un corps professoral qualifié, diversifié et dévoué, j’ai développé une pensée critique vis-à-vis des différents systèmes d’oppressions inhérents aux groupes marginalisés et sur les possibilités de les déconstruire, en vue d’une plus grande justice sociale. »

 Marie-Claire Gauthier, étudiante


« Lors de mon expérience au programme de maîtrise en service social de l'Université d'Ottawa, j'ai eu la chance de côtoyer des professeur(e)s passionné(e)s, professionnel(le)s et hautement qualifié(e)s qui avaient la réussite de leurs étudiant(e)s à cœur. J'ai ressenti un réel soutien, de l'écoute et de l'ouverture tout au long de mon cheminement. J'ai tout simplement adoré mon expérience dans le programme particulièrement la rédaction du mémoire de maîtrise qui permet l’acquisition de techniques de recherche importantes ainsi que le développement d’une analyse critique et de synthèse. Enfin, les échanges entre les pair(e)s étaient plus qu’enrichissant et la qualité de l’enseignement impeccable. Merci à tous! »

Jolianne Paul, étudiante


« Le programme de maîtrise en service social offre en encadrement propice au développement d’une identité professionnelle qui se veut à la fois basée sur nos valeurs personnelles et ancrée dans l’éthique qui est au cœur du travail social. Soutenue par un corps professoral qui reconnaît le réel potentiel de ses étudiant.e.s., le climat d’apprentissage au sein de l’École de service social m’a permis de développer mon esprit critique et de me surpasser académiquement. Étant donné la réputation du programme et son emphase sur les dimensions pratiques et socio-politiques de l’intervention, j’ai obtenu un poste permanent dans mon domaine avant même ma graduation officielle. »

 Emmanuelle Larocque, étudiante

Haut de page